in

Pourquoi le groupe sanguin de type O est-il si spécial ?

Crédits : Richard Villalonundefined undefined / iStock

Représentant près de la moitié des personnes en France, le groupe sanguin O est donc très répandu. Il s’agit aussi du groupe sanguin le plus recherché et se trouve aux antipodes du groupe AB et plus particulièrement AB+.

Le donneur universel

Les groupes sanguins existants sont les suivants : A, B, AB et O. Cependant, chaque groupe se sépare en deux selon leur rhésus (- ou +). Il faut savoir que cette classification date du début du XXe siècle, provenant de l’identification d’un antigène, c’est-à-dire une substance ciblée par un anticorps à la surface des globules rouges.

Les dons de sang de type O sont les plus prisés, surtout ceux provenant du groupe O-. En effet, les individus du groupe sanguin O- sont ce que l’on nomme des donneurs universels. Ceux-ci ne présentent pas d’antigène anti A ou anti B à la surface de leurs globules rouges. Leur sang est donc compatible avec celui de tous les autres groupes – et ce peu importe leur rhésus. Cette  caractéristique confère au sang des personnes O- une valeur inestimable en médecine, en attendant l’éventuelle future mise au point d’un sang universel.

Le groupe O+ est légèrement moins intéressant que O- : les dons concernent son propre groupe ainsi que les autres ayant le même rhésus (A+, B+ et AB+). Il n’en demeure pas moins un groupe sanguin aussi très recherché puisque 85 % des Français ont un rhésus positif. Le groupe B- arrive ensuite, pouvant faire l’objet de dons vers les groupes AB+, AB -, B+ et bien sûr B-. Citons également le groupe A -, pouvant donner à AB+, AB-, A+ et A -.

tableau groupes sanguins
Crédits : Héma-Québec

Le groupe O- est le plus « généreux »

Les autres groupes peuvent également servir pour effectuer des dons, mais de manière bien plus limitée. Ainsi, les personnes AB-, A+ et B+ peuvent seulement donner à celles du groupe AB+, en plus de celles de leur propre groupe. Ensuite, le groupe le moins compatible de tous concernant les dons n’est autre que AB+, dont les individus peuvent seulement donner à ceux du même groupe.

AB+ est aussi paradoxalement le groupe capable de recevoir du sang de n’importe quel autre groupe (receveur universel). Autrement dit, le groupe le plus compatible au niveau de la réception est le donneur le moins intéressant et vice-versa. En effet, O- est le plus compatible pour les dons, mais peut seulement recevoir du sang des individus du même groupe.

Enfin, évoquons un cas très spécial, celui du groupe sanguin rare dit « Bombay » (groupe hh). Ce groupe est très rare et se retrouve plus souvent en Inde que dans le reste de la population humaine, d’où son nom. Les individus de ce groupe ne sont ni A, ni B, ni AB, ni O et malheureusement pour eux, les seuls donneurs compatibles sont ceux du même groupe.