in

Pourquoi faut-il éviter de tuer les araignées de maison ?

Crédits : Capture Youtube / International News 3

Il est vrai que les arachnides ont mauvaise réputation. Cependant, éliminer les araignées domestiques envahissant souvent nos habitations n’est pas une très bonne idée. Il s’avère que ces petites bêtes sont bien plus bénéfiques que nuisibles !

Le constat est on ne peut plus clair : un français sur quatre avoue avoir peur des araignées. Néanmoins, si l’arachnophobie se place au dessus de toute raison, il faut tout de même savoir que ces chères araignées domestiques présentent bien plus d’avantages que d’inconvénients.

Tout d’abord, avoir des araignées dans son logement est très bon signe. En effet, ces dernières évitent à tout prix les endroits trop chauds, trop humides ou encore trop confinés. Ainsi, avoir des araignées chez soi est révélateur d’un certain confort de vie. Par ailleurs, elles se feront un plaisir de s’occuper personnellement des moustiques, mouches et autres cafards, qui eux aussi apprécient les intérieurs confortables !

Également, l’idée de mettre dehors les araignées trouvées dans notre domicile n’est pas vraiment bonne. En effet, il s’agit dans la plupart des cas d’une mise à mort certaine puisque ces dernières sont adaptées à des conditions de vie très précises. Certaines espèces peupleront seulement nos intérieurs et d’autres plutôt nos jardins, et plus largement la nature. Pour les personnes que cela dérange vraiment, il est conseillé de déplacer les araignées dans des endroits tels que le garage ou la cave.

Dans le jardin, les araignées sont également très utiles. Il faut savoir que dans notre pays, il existe pas moins de 1600 espèces d’araignées, et à l’extérieur celles-ci sont présentes à raison d’une centaine par mètres carré de prairie. Véritables prédatrices, les araignées seraient capables de capturer environ une tonne d’autres insectes par an et par hectare !

Enfin, dans nos contrées, les espèces rencontrées sont relativement petites et inoffensives. Nous ne vivons tout de même pas en Amazonie, où se trouvent la plupart des araignées les plus dangereuses du monde !

Source