in

Pourquoi doit-on éviter d’utiliser une bouteille d’eau en plastique plusieurs fois ?

Crédits : spwidoff / iStock

Nous sommes très nombreux à avoir déjà réutilisé plusieurs fois une bouteille en plastique à usage unique. Pourtant, il s’agirait d’une mauvaise idée. En effet, certains de ces contenants seraient particulièrement toxiques et favoriseraient le développement des bactéries.

Différents types de plastiques

Réutiliser des bouteilles en plastique pour les remplir avec l’eau du robinet est un geste très commun. Certaines personnes pensent innocemment à l’utilité de ces bouteilles et d’autres tentent d’éviter de racheter sans cesse du plastique. Pourtant, selon un article du magazine GEO, il faudrait se débarrasser de cette mauvaise habitude.

La majorité des bouteilles en plastique comportent un numéro au sein d’un petit triangle. Il nous renseigne sur le type de plastique que le fabricant a utilisé. Or, trois plastiques sont très courants : 1, 2 et 7. Le numéro 1 concerne le polyéthylène téréphtalate (PET) qui entre la plupart du temps dans la fabrication des bouteilles d’eau, de soda ou encore, des gobelets. 100 % recyclable et nécessitant peu d’électricité à la fabrication, celui-ci est plutôt écologique. Toutefois, sa résistance à la chaleur est assez faible, facilitant le développement de bactéries.

Le numéro 2 est relatif au polyéthylène haute densité (HDPE), plus solide et durable. Dans une majorité des cas, celui-ci se retrouve dans les contenants de lessive, de savon et autres contenants d’une capacité de 3,5 litres. Enfin, le numéro 7 concerne les matières plastiques (polycarbonate) qui n’entrent dans aucune autre catégorie. Or, certains de ces plastiques sont fabriqués pour être réutilisés, comme c’est le cas des biberons. En revanche, ces contenants peuvent contenir du bisphénol A (BPA), un important perturbateur endocrinien.

bouteille plastique
Crédits : Kerkez / iStock

Toxicité et développement de bactéries

Si le Bisphénol A est interdit en France depuis près d’une dizaine d’années, la réutilisation des bouteilles plastiques préoccupe toujours autant. Il est principalement question du risque de lixiviation chimique. À force de réutiliser ces bouteilles, certains produits chimiques du contenant se retrouvent dans l’eau. Les études sur le sujet ne sont pas toutes d’accord, mais il se pourrait notamment qu’il soit question d’une contamination des bouteilles PET à l’antimoine. Par ailleurs, si la toxicité des bouteilles en plastique ne fait pas consensus, ce n’est pas le cas pour le développement des bactéries.

La science s’accorde en effet pour dire que les bouteilles d’eau réutilisables contiennent une quantité extrêmement élevée de bactéries. La croissance microbienne y est par ailleurs très rapide. Ainsi, il est évident que si le développement des bactéries concerne les contenants réutilisables, ceux à usage unique n’échappent pas au problème. D’ailleurs, tout contenant réutilisable doit régulièrement être nettoyé afin d’éviter toute prolifération des germes.