Pourquoi devrait-on écrire plus souvent à la main ?

écrire écriture manuscrite
Crédits : Worawee Meepian / iStock

Selon une étude norvégienne récente, prendre le temps d’écrire à la main pourrait apporter des bénéfices cognitifs notables. Parmi les bienfaits, il est possible de citer une amélioration de la mémoire et un meilleur rappel ultérieur des informations. Pour les chercheurs, écrire à la main serait donc une habitude qu’il faudrait éviter de perdre.

Garder ses hémisphères cérébraux connectés

Aujourd’hui, la grande majorité des moyens de communication sont numériques. En effet, claviers et écrans sont omniprésents, reléguant l’écriture manuscrite au second plan. Pour certaines personnes, elle peut même sembler totalement inutile. Toutefois, une étude parue dans la revue Frontiers in Psychology en janvier 2024 laisse penser le contraire. Dans leurs travaux, les chercheurs en psychologie à l’Université Norvégienne de Science et Technologie ont en effet démontré que l’écriture manuscrite est capable d’activer de manière plus intensive les zones cérébrales et d’améliorer la mémoire. Si les stylos et les crayons sont aujourd’hui rarement utilisés, les chercheurs conseillent donc de ne pas les abandonner totalement.

Dans le cadre de ces travaux, les auteurs ont recruté 36 étudiants volontaires pour écrire des mots choisis au hasard depuis le jeu Pictionary, tout en étant équipés de dispositifs qui enregistraient leur activité numérique. Or, certains participants utilisaient un clavier et d’autres un stylet numérique. Selon les résultats, écrire à la main augmente significativement la connectivité entre les hémisphères cérébraux. Autrement dit, les deux parties du cerveau communiquent plus facilement et plus efficacement lorsque la personne tient un stylo.

écrire écriture manuscrite
Crédits : nortonrsx / iStock

Préférer le stylo dans certains cas

Les auteurs de l’étude rappellent que la connectivité entre les deux hémisphères est une des clés du développement du langage. Ainsi, une faible connexion est plutôt signe d’une diminution du QI verbal. Par ailleurs, l’étude montre que des processus cognitifs sous-jacents différents sont en action, qu’il s’agisse d’écrire à la main ou à l’aide d’un clavier. Ainsi, les chercheurs recommandent de continuer à écrire à la main, surtout dans les cas où la mémorisation de ce que l’on écrit semble essentielle. Autrement dit, des situations telles que des réunions, des conférences ou encore des ateliers seraient des moments durant lesquels il serait judicieux de préférer le stylo.

Écrire les mots permet de renforcer la mémorisation du contenu tout en étant utile au rappel ultérieur de ces informations dans certains contextes. Cela permet finalement de graver ces informations dans la mémoire à long terme de manière plus efficace. Enfin, d’autres avantages sont notables comme l’absence de distractions numériques telles que les notifications ou encore de pulsions associées à la consultation des réseaux sociaux.