in

Pourquoi devrions-nous prendre des douches froides plus souvent ?

Crédits : Andrea Piacquadio / Pexels

En plein été, certains n’hésitent pas à prendre des douches froides revigorantes. D’autres ne sont quant à eux absolument pas prêts à s’exposer à l’eau froide, et ce, peu importe la température extérieure. Et pourtant, prendre des douches froides est bénéfique à plus d’un titre !

Des bénéfices multiples

De manière intuitive, il est facile d’imaginer que prendre une douche froide dès le matin met un coup de fouet. Or, ceci est d’autant plus vrai en période de forte chaleur. Selon un article de ConsoGlobe publié le 31 juillet 2020, prendre une douche froide est un geste vitalité dont les bénéfices sont multiples. Les douches froides n’auraient pas seulement un bénéfice immédiat comme un coup de fouet, dont les effets s’estompent aussitôt après avoir enfilé des vêtements. Il est question de bénéfices s’installant sur la durée, surtout si l’on prend souvent ce genre de douche.

Premièrement, le froid agit de manière positive sur la circulation sanguine. En effet, ceci permet de mieux irriguer les organes et le sang transporte plus aisément les nutriments. D’ailleurs, les sportifs le savent bien : une douche froide après un effort intense permet de diminuer les douleurs musculaires. Il s’agit également de faciliter la récupération.

pommeau douche eau
Crédits : Pixabay / 955169

Bien-être et immunité

La douche froide est également un puissant antidépresseur. Selon une étude parue en 2007, une douche de 2 à 3 minutes à 20°C génère un afflux électrique important au niveau du cerveau. Ces mêmes recherches ont mis en avant une meilleure dynamique de production d’endorphines grâce à l’eau froide. Rappelons au passage que les endorphines sont des peptides agissant comme des neurotransmetteurs. Ceux-ci sont sécrétés par le complexe hypotalamo-hypophysaire lors d’une activité physique intense, mais aussi en cas d’excitation, de douleur et d’orgasme. Résultat ? On ressent moins de fatigue et plus de bien-être.

Citons également l’abbé Sébastien Kneipp (1821-1897), à l’origine d’une méthode consistant à prendre des douches et des bains froids. Selon lui, l’eau froide préserve la santé en renforçant l’immunité. Il est notamment question d’une hausse de la production de lymphocytes T, des sortes de globules blancs jouant un rôle très important dans les réponses immunitaires.

Par ailleurs, si la douche froide du matin donne un coup de fouet, celle du soir permet de mieux dormir. Au moment de s’endormir, le corps baisse sa température, si bien qu’une douche froide juste avant permet de faciliter le processus. D’autres vertus plus inattendues sont en lien avec les douches froides. Citons entre autres la fertilité masculine, la combustion des graisses ou encore la  préservation de la tonicité de la peau. Enfin, prendre une douche froide consomme moins d’énergie qu’une douche chaude, notamment grâce à un temps d’exposition plus limité.