in

Pourquoi des millions de saumons d’élevage sont-ils morts en Norvège ?

Crédits : Wikipedia

Le mois de mai 2019 a été très difficile pour l’élevage de saumons en Norvège. En effet, pas moins de 8 millions de poissons ont succombé. Alors que les autorités n’ont pas encore trouvé de solution pour stopper le problème, les prix du saumon ont déjà augmenté de 6 % en moyenne sur les étals.

Une algue tueuse

Selon un article publié par l’agence de presse Reuters le 22 mai 2019, 8 millions de saumons d’élevage ont perdu la vie en moins de deux semaines en Norvège, soit environ 12 000 tonnes ! Ces chiffres ont été communiqués par le Norwegian Seafood Council, l’autorité régulant le commerce de produits de la mer dans ce pays.

La principale mise en cause est une algue toxique de la famille des haptophytes. Il s’agit d’un phytoplancton commun en Scandinavie, mais pouvant proliférer dans certains cas. Dans leur enclos, les saumons suffoquent et périssent à cause de ces algues qui se collent à leurs branchies. C’est exactement ce qu’il s’est passé dans les enclos situés dans des fjords de Nordland et Troms, contenant respectivement 5 200 et 6 800 tonnes.

Des millions de saumons situés dans ce genre d’enclos sont morts en Norvège
Crédits : Wikipedia

Des pertes considérables

Évidemment, il s’agit d’un désastre écologique, mais également d’une catastrophe pour les aquaculteurs au niveau financier. En effet, ces dizaines de milliers de tonnes de saumons morts représentent une perte de 70 millions d’euros ! Face à ce fléau, seuls deux choix ont pu être faits dans l’urgence par les exploitants, à savoir déplacer leurs enclos ou en dernier recours, abattre les saumons avant que les algues ne prolifèrent jusqu’à leur ferme. Par ailleurs, les autorités n’ont pas encore trouvé le moyen de stopper cette prolifération.

Par ailleurs, la Norwegian Seafood Council s’attend à ce que les pertes soient encore plus lourdes, et estime à 40 000 le nombre de tonnes qui n’arriveront pas dans le commerce. En effet, de nombreux poissons étaient prévus pour grossir et n’être abattus qu’à la fin de l’année 2019. Les prix ont déjà augmenté (6 % environ) et ne devraient pas se stabiliser avant quelques semaines – voire quelques mois.

Dans tous les cas, il s’agit d’un très mauvais coup pour cette industrie en Norvège, qui n’est autre que le premier producteur mondial. Cet événement malheureux rappelle également aux locaux une autre hécatombe du même type ayant eu lieu en 1991. Plus tard, une autre catastrophe avait été recensée : la marée rouge au Chili en 2016. Des millions de poissons et crustacés sauvages avaient péri à cause de la prolifération de micro-algues.

Source

Articles liés :

Des milliers de saumons d’élevage ont-ils profité de l’éclipse solaire pour s’évader ?

Le sperme de saumon, la solution miracle pour le recyclage de nos smartphones

En Alaska, les baleines chapardent le saumon dans les écloseries !