in ,

Des militants détruisent des équipements 5G en raison de la pandémie de Covid-19

Crédits : JH Mora / Wikipedia

Les fake news et autres théories du complot donnent parfois lieu à des événements assez invraisemblables. Une théorie assurant que la 5G est à l’origine du Covid-19 a poussé des militants à s’en prendre à des équipements et à menacer des travailleurs.

Une théorie infondée

Alors que le Royaume-Uni s’enfonce dans la peur avec un bilan de plus en plus alarmant, une histoire a fait les gros titres outre-Manche. Selon un article publié par The Guardian le 5 avril 2020, des militants ont détérioré des équipements 5G dans des villes telles que Liverpool, Birmingham ou encore Belfast. Les coupables ont incendié des pylônes électriques et menacé du personnel travaillant pour les opérateurs.

Or, cet événement est indéniablement lié à la pandémie de Covid-19. En effet, une théorie circule depuis plusieurs semaines sur les réseaux. Il est question du déploiement de la 5G à Wuhan, ayant causé l’apparition du coronavirus qui, comme chacun sait, s’est étendu à toute la Chine et dans le reste du monde. L’argument principal est le suivant : la 5G génère de nouveaux champs électro-magnétiques impactant les humains.

Il est pourtant vrai que la 5G a été mobilisée en Chine fin janvier 2020. Toutefois, ceci s’est produit dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. En effet, l’objectif était d’augmenter le pouvoir de communication des hôpitaux chinois.

antenne 5G
Crédits : Fabian Horst / Wikipédia

Les réseaux sont importants

Le gouvernement du Royaume-Uni prévoit de discuter avec les dirigeants de plusieurs plateformes. Citons notamment Twitter, Facebook, YouTube et WhatsApp. Il est vrai que ces plateformes constituent un support idéal pour la diffusion des théories en tout genre. D’ailleurs, ceci ne date pas d’hier, comme en témoigne l’exposition importante de théories comme celle de la Terre plate.

Stephen Powis, directeur du National Health Service, s’est exprimé sur cette histoire. Selon lui, il s’agit là d’une absurdité, en particulier en période de confinement. En effet, les réseaux sont très importants alors que l’on demande aux citoyens de rester chez eux et de limiter leurs contacts physiques. De plus, les réseaux sont essentiels pour les services d’urgence, qu’il s’agisse du SAMU, des pompiers ou de la police.

Depuis le début de l’épidémie, les fake news et théories sur le Covid-19 se sont multipliées. Fin mars, 300 personnes sont mortes en Iran après avoir pris au sérieux des fake news sur les réseaux sociaux. Les victimes ont pensé pouvoir tuer le coronavirus dans leur corps en buvant de l’alcool à haute résistance de type méthanol.

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.