in ,

Pourquoi ces pieuvres balancent-elles des objets sur leurs voisines ?

pieuvres se lancent des obvjets
Crédit : Peter Godfrey-Smith et al

Des biologistes marins ont récemment observé un étrange comportement chez certaines pieuvres sauvages au large des côtes australiennes. Les céphalopodes lanceraient parfois des limons, des algues et même des coquillages sur leurs congénères. Peu d’espèces animales sont connues pour lancer des objets sur des cibles, bien que les chercheurs ne soient pas exactement certains de leurs motivations.

La plupart des espèces de pieuvres vivent en grande partie des vies solitaires. La baie de Jervis, en Australie, fait exception. Ici, de nombreux spécimens appartenant à l’espèce Octopus tetricus – mieux connue sous le nom de pieuvre sombre – se rassemblent sur deux sites (Octopolis et Octlantis) où la nourriture est abondante. Une telle proximité entre individus conduit parfois à des conflits. Bien que les intentions ne soient pas encore très claires, il est également possible que cette exaspération amène certains individus à se lancer des projectiles, rapporte une étude publiée dans Plos One.

Maintenir un espace personnel

La recherche a été menée par des scientifiques de l’Université de Sydney. Les images recueillies par l’équipe montrent les pieuvres sauvages lançant différents objets dans différentes circonstances. Quand certaines jetaient les restes de leurs repas, d’autres balançaient du limon ou des coquillages. Parfois, la manoeuvre avait pour objectif d’éloigner un concurrent potentiel pour la nourriture, parfois c’était pour éloigner un partenaire potentiel cherchant à s’accoupler. Certains poissons, et même les chercheurs eux-mêmes, auraient été ciblés par les pieuvres.

Les chercheurs soulignent également que la majorité des lancers ne touchent pas réellement les congénères ciblés. Pour le professeur Peter Godfrey-Smith, auteur principal de la recherche, la plupart de ces manoeuvres viseraient surtout à établir un « espace personnel », mais ce n’est qu’une spéculation.

Bien qu’il y ait encore des interrogations sur la raison pour laquelle les pieuvres aiment lancer des projectiles sur des cibles, l’étude souligne la rareté de ces comportements chez les animaux, humains mis à part. Seuls certains oiseaux et primates, les éléphants, ou encore les mangoustes en étaient capables jusqu’à présent.

Notez que les pieuvres ne « lancent » pas des objets à proprement parler. Elles rassemblent et guident les projectiles à l’aide de leurs bras, tandis que la propulsion est assurée par des jets d’eau expulsés par leurs siphons.

Certaines sont plus agressives que d’autres

Fait intéressant, les chercheurs ont également découvert que les femelles étaient plus susceptibles de lancer des objets que les mâles. Par ailleurs, il semble y avoir une relation entre la couleur des pieuvres et leur comportement de lancer.

Concrètement, celles qui affichaient une couleur uniforme (foncée ou moyenne) lançaient beaucoup plus souvent avec une vigueur élevée, tandis que celles affichant une teinte plus pâle lançaient moins souvent et avec moins de vigueur. Cela concorde avec des recherches précédentes suggérant que les pieuvres « plus sombres » ont des niveaux d’agression plus élevés.