in

Pourquoi certains astéroïdes ont-ils une forme de cube ?

Crédits : Nasa, Goddard, University of Arizona

Cette année, deux missions sont en cours afin d’explorer les astéroïdes Ryugu et Bennu, assez proches de notre planète. Or ces objets présentent une forme cubique, voire de diamant ! Comment cela est-il possible ?

Les deux missions d’exploration de Ryugu et Bennu

La sonde Hayabusa-2 de la Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA) explore depuis juin 2018 l’astéroïde Ryugu, découvert en 1999. Actuellement, deux petits robots se trouvent à sa surface et un troisième s’y rendra bientôt. Le but ? Récolter des échantillons à ramener sur Terre.

Le mois prochain, la sonde OSIRIS-REx doit quant à elle arriver à proximité de l’astéroïde Bennu – également découvert en 1999 – et aussi prélever des échantillons de son sol afin d’entamer une étude poussée sur Terre. De plus, cet astéroïde géocroiseur a la particularité d’avoir une probabilité d’un sur 2 700 de percuter notre planète entre 2175 et 2199 !

Vue d’artiste de la sonde OSIRIS-REx s’approchant de l’astéroïde Bennu
Crédits : Wikipedia

Une forme étonnante

Il est vrai que les astéroïdes Ryugu et Bennu sont d’une part assez similaires, et ont également une forme qui interroge. En effet, il est question d’une sorte de diamant ou de dé à dix faces. Cependant, les deux objets ne sont pas jumeaux, et même si leur origine laisse penser cela, les différences sont bien présentes. Il faut savoir que Ryugu mesure 900 mètres et Bennu environ 500 mètres, ce dernier présentant des zones plus sombres par rapport à son alter ego.

Melissa Morris de la mission OSIRIS-REx et Michael Küppers, chercheur à l’ESA, estiment que les astéroïdes en question ont de grandes chances d’être des « agrégats très lâches », un peu comme des « tas de décombres ». Pour les experts, cette forme s’expliquerait par la vitesse rapide de rotation de l’astéroïde, et les effets de la force centrifuge qui éloignerait la matière des pôles vers l’équateur.

Il s’agit vraisemblablement d’un cas d’effet YORP, un phénomène expliquant les modifications de la rotation de certains astéroïdes relativement petits. Par ailleurs, plus ces objets tournent vite, plus ils sont susceptibles d’éjecter des matériaux pouvant donner naissance à des systèmes binaires. Or, ces systèmes – binaires ou multiples – représentent tout de même 15 % des astéroïdes connus ! L’effet YORP n’affecterait cependant pas les astéroïdes plus imposants, qui jouissent d’un rapport masse/surface bien plus conséquent.

Sources : Space.comFutura Sciences

Articles liés :

Une sonde photographie l’astéroïde Ryugu à moins de 6 km de distance

La NASA se rapproche de l’astéroïde Bennu avec OSIRIS- REx

Un astéroïde « potentiellement dangereux » se rapproche de la Terre