in

Pourquoi Bill Gates a-t-il acheté de nombreuses terres agricoles aux États-Unis ?

Crédits : DFID / Wikipédia

Lors d’une foire aux questions pour la promotion de son nouvel ouvrage sur le climat, Bill Gates a évoqué ses multiples achats de terres agricoles. Selon lui, ceux-ci ne sont pas en lien avec le climat. Néanmoins, ses explications laissent assez perplexe.

Une réponse confuse

Le 17 février 2021, Bill Gates sortait l’ouvrage Climat : comment éviter un désastre. Le célèbre milliardaire y aborde l’urgence du changement climatique et propose un plan d’action dans le but d’atteindre la neutralité carbone. Quelques semaines plus tard, le fondateur de Microsoft lançait une foire aux questions sur la plateforme Reddit, invitant les internautes à lui poser « n’importe quelle question ». Un des participants a demandé à Bill Gates pourquoi ce dernier avait récemment investi massivement dans les terres agricoles.

Comme l’indiquait le New York Post le 27 février, Bill Gates est aujourd’hui le premier propriétaire de terres agricoles aux États-Unis. Le milliardaire détient 97 000 ha de terres agricoles et près de 11 000 ha d’autres terrains. Ces possessions se trouvent dans 19 États, dont près de 28 000 ha en Louisiane et plus de 19 000 ha dans l’Arkansas. À la question de l’internaute, Bill Gates a d’abord répondu que son groupe d’investissement avait effectivement fait ce choix, mais que celui-ci n’avait aucun lien avec le climat. Ensuite, il a apporté davantage de précisions, rendant les choses plutôt confuses.

agriculture
Crédits : Pixabay/TheDigitalArtist

En effet, l’intéressé a rappelé que le secteur de l’agriculture était important et a même évoqué les biocarburants :

« Avec des semences plus productives, nous pouvons éviter la déforestation et aider l’Afrique à faire face aux difficultés climatiques auxquelles elle est déjà confrontée. On ne sait pas à quel point les biocarburants peuvent être bon marché, mais s’ils sont peu coûteux, ils peuvent résoudre les émissions des avions et des camions. »

Une question qui reste en suspend

En définitive, personne ne sait vraiment pourquoi le cofondateur de la Bill & Melinda Gates Foundation (BMGF) a eu soudainement un intérêt pour les terres agricoles. S’agit-il d’un moyen d’augmenter ses actifs personnels tout en contribuant à la protection de l’environnement ? Peut-être. Désire-t-il révolutionner le secteur étasunien avec une agriculture durable ? Rien ne permet d’en être certain.

En mars 2021, Bill Gates avait suscité une polémique à propos du nucléaire. En effet, il avait affirmé que le nucléaire allait être incontournable dans un futur proche, représentant une alternative plus réaliste aux énergies fossiles que les énergies renouvelables. L’intéressé a estimé que malgré les catastrophes de Tchernobyl (1986) et de Fukushima (2011), le nucléaire restait plus sûr que n’importe quelle autre source d’énergie.

Néanmoins, ce raisonnement était assez pertinent. Selon une méta-étude relayée par Visual Capitalist en 2018 rappelle que le nucléaire cause la mort de 90 personnes (pour chaque 1 000 TWh). Or, c’est moins que le charbon (100 000 décès), le pétrole (36 000), le solaire (440) ou encore l’éolien (150).