in

Vidéo : pourquoi les abeilles s’effondrent-elles au sol dès que les lumières s’éteignent ?

Crédits : sumx/Pixabay

Récemment, plusieurs vidéos fascinantes circulant sur Internet nous révélaient des abeilles tomber instantanément des airs dès les lumières éteintes. Comment expliquer ce phénomène ? Les chercheurs n’en sont pas vraiment sûrs, mais certains avancent quelques pistes.

La vidéo la plus récente (à visionner ci-dessous) a été partagée par Hamish Symington, doctorant à l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, qui étudie le rôle des insectes pollinisateurs dans le maintien de la sécurité alimentaire. Alors qu’elles vaquent à leurs occupations, les abeilles s’effondrent soudainement dès les lumières éteintes. L’étudiant explique à The Independent que : « ce qui est surprenant ici, c’est que c’est un arrêt très soudain, comme s’il y avait une sorte de câblage pour « sombre = pas de vol« .

Pourquoi un tel comportement, et comment cela pourrait-il profiter aux abeilles ? Très peu de recherches ont été menées sur le sujet, mais plusieurs idées ont déjà été avancées.

Permettre aux abeilles de verrouiller leur position

Sur Reddit, un chercheur suggère qu’il pourrait s’agir d’un mécanisme de navigation permettant à l’essaim « de verrouiller » immédiatement sa position en cas de changement soudain de temps. Des baisses soudaines de la lumière du soleil signifient en effet un risque élevé de conditions météorologiques défavorables. Les vents violents et autres vortex dus à la chaleur accumulée s’élevant de la surface du sol peuvent notamment provoquer des courants d’air ascendants massifs capables d’emporter une abeille sur plusieurs kilomètres. « Vous pouvez imaginer à quel point cela serait dévastateur pour une seule colonie si les 3/4 de la ruche étaient en vol et n’avaient aucune réponse aux conditions de tempête« , explique-t-il.

Le fait de tomber au sol pourrait donc permettre de stabiliser la position des abeilles en attendant que les conditions s’améliorent. Une fois la lumière revenue, ces abeilles pourraient ensuite retourner dans leur ruche.

Navigation solaire ou réaction de proie

Pour d’autres, cela pourrait également être lié à la façon dont les abeilles utilisent la position du Soleil pour naviguer, tout comme elles s’appuient sur le champ magnétique terrestre. Les yeux de ces insectes sont en effet sensibles à la lumière polarisée qui pénètre même à travers les nuages ​​​​épais. Cette évolution permet aux abeilles de « voir » le soleil par mauvais temps. Toutefois, dès notre étoile plongée sous l’horizon, les insectes pourraient finalement cesser immédiatement de bouger, car incapables de s’orienter.

Enfin, une autre théorie suggère qu’il pourrait s’agir d’une réaction de proie, fruit de l’évolution. Dans ce cas de figure, les abeilles pourraient alors confondre l’extinction des lumières avec l’ombre d’un grand prédateur planant au-dessus d’elles. Le fait de tomber au sol limiterait ainsi les probabilités d’être repérées.

À noter également que toutes les abeilles ne se comportement pas ainsi. Certaines, principalement des espèces tropicales, se sont en effet adaptées pour voler la nuit, probablement par souci de concurrence avec d’autres pollinisateurs.