in

Des poulets au bec de dinosaures, des scientifiques l’ont fait

Crédits : PublicDomainPictures / Pixabay

Et l’Homme créa… des dino-poulets. Des scientifiques ont transformé des embryons de poulet afin de leur donner une forme de bec et de palais semblable à celui de petits dinosaures. Mais n’y voyez aucun remake de Jurassic Park. 

La sortie en juin prochain du très attendu Jurassic World aurait-elle donné des idées à quelques scientifiques ? Non, l’objectif de l’étude était d’examiner les voies évolutives au niveau moléculaire. En utilisant des données fossiles comme guide, ils ont mené la première réversion réussie des caractéristiques du crâne d’un oiseau :

« Notre but était de comprendre les fondements moléculaires d’une transition évolutive importante. Le bec est une partie cruciale de l’appareil d’alimentation aviaire et il est le composant du squelette aviaire qui s’est peut-être le plus largement et le plus radicalement diversifié, en considérant les flamants roses, les perroquets, les faucons, les pélicans et les colibris, entre autres. Pourtant, peu de travail a été fait sur ce qu’est exactement un bec, anatomiquement, et comment il a atteint cette forme par l’évolution et le développement », explique Bhart-Anjan S.Bhullar, auteur de l’étude et paléontologue à l’université de Yale.

Au stade embryonnaire, deux gènes différents sont responsables de la « construction » du bec. L’équipe a donc décidé d’étudier les conséquences d’une inhibition de ces deux gènes, les rendant inactifs pendant le développement de l’embryon. Résultat ? La structure du bec est revenue à son anatomie ancestrale, un » museau » reptilien, rappelant celui des vélociraptors. « Ce fut inattendu et cela démontre la façon dont un léger changement dans le développement embryonnaire peut avoir des effets inattendus », a renchéri le responsable de l’étude.

Sources : EvolutionGurumed