in

Une portion de route “intelligente” est actuellement testée en Vendée

Crédits : Colas

Une route intelligente baptisée Flowell et basée sur un système de marquage au sol lumineux et dynamique pouvant être piloté à distance est actuellement testée sur une portion de route de la commune de Montréverd, en Vendée.

Modifier le marquage au sol selon les besoins, tel est l’objectif de Flowell, une route intelligente  dotée d’un système d’éclairage à LED pouvant être piloté à distance. Ainsi, le marquage au sol pourra être modifié lorsqu’une place livraison deviendra une place de parking, pour l’ouverture ou la fermeture d’une voie de circulation en fonction du trafic mais aussi lorsqu’un passage piéton sera le lieu de la traversée d’enfants en sortie d’école, et pour toutes sortes de situations différentes.

Une portion de cette route vient d’être installée dans la commune de Montréverd, en Vendée. Un arrêt de bus scolaire utilisant cette technologie a été mis en place afin de sécuriser l’attente et la montée des élèves. « C’est un système qui va s’allumer aux horaires de passage du bus » pour « signaler aux automobilistes qu’il s’agit d’une zone de danger potentiel », explique Philippe Raffin, directeur Technique, Recherche et Développement chez Colas. Le tout est alimenté par des portions de routes photovoltaïques installées à proximité.

Ce test devrait durer environ un an et être exporté à d’autres sites pilotes en France pour d’autres applications. Sa commercialisation ne devrait toutefois pas intervenir avant « 18 à 24 mois », selon Bernard Sala, directeur adjoint de Colas, filiale de Bouygues qui a co-inventé la route Flowell avec CEA Tech. C’est cette même société qui avait inauguré Wattway il y a un an, la première route solaire, dans la ville de Tourouvre, dans l’Orne en Basse-Normandie. Une réussite puisque la route Wattway a ensuite équipé une douzaine de sites en France, mais aussi en Amérique du Nord et tout récemment dans le centre-ville de Tokyo, capitale du Japon.

Source