in

Le pop-corn, un aliment bon pour la santé ou à éviter ?

Crédits : Dmitriy Maltsev / iStock

Connu depuis des siècles, le pop-corn est un aliment très apprécié, notamment durant les séances de cinéma. Il aurait plusieurs arguments à faire valoir d’un point de vue de la santé, mais en réalité, tout dépend de sa préparation.

Des arguments santé indéniables

En 1612, les Français découvrent le pop-corn chez les Iroquois qui le font cuire dans des poteries. À travers les siècles, cette collation a ensuite envahi le monde et des millions de personnes l’apprécient aujourd’hui. Le pop-corn peut éclater de deux façons différentes, donnant la forme papillon, la plus courante, et la forme champignon, la plus utilisée par les industriels pour l’enrobage.

Comme l’explique Top Santé, le pop-corn est une collation peu calorique : 365 calories pour un gros saladier. Intéressant dans le cadre d’un régime amaigrissant, il est également riche en fibres (13 g/100 g), ce qui permet de limiter le stockage de l’excédent de sucre sous forme de gras. On lui prête aussi d’autres vertus telles qu’un bon transit intestinal, une régulation de la glycémie ou encore une diminution du taux de mauvais cholestérol.

De plus, le pop-corn est riche en antioxydant. Un saladier de pop-corn contient en effet environ 300 mg de polyphénols. Véritables protecteurs des cellules de l’organisme, les antioxydants sont surtout présents dans le pop-corn nature, c’est-à-dire sans sel, sucre ou matières grasses ajoutés après la préparation.

popcorn
Crédits : icetocker / iStock

Pourquoi éviter le pop-corn industriel ?

Malgré les bénéfices pour la santé du pop-corn, il faut faire attention, notamment en ce qui concerne le pop-corn industriel à passer au micro-ondes. On y retrouve en effet souvent du diacétyle, un additif ayant pour mission de reproduire le goût du beurre. Malheureusement, plusieurs études ont déjà démontré que cet additif n’est pas bénéfique pour la santé. On l’accuse notamment d’augmenter le taux de protéines bêta-amyloïdes dans le cerveau, caractéristique de la maladie d’Alzheimer. Il peut également impacter les voies respiratoires et ainsi générer des maladies pulmonaires.

Par ailleurs, les sachets industriels contiennent une substance chimique synthétique indésirable : le perfluorooctanoïque. Il s’agit d’un perturbateur endocrinien qui impacte notamment la fertilité chez les hommes et les femmes. De plus, cette substance fait partie de la liste des cancérogènes. Citons également la présence d’huiles hydrogénées dans la version industrielle. Ces huiles végétales transformées peuvent obstruer les artères et provoquer des maladies cardio-vasculaires.

L’alternative la plus crédible est évidemment le pop-corn fait maison. De l’huile végétale non transformée, du maïs, un peu de beurre, de sel et de sucre et le tour est joué. De nombreuses recettes sont disponibles sur la toile, mais l’essentiel est de se souvenir que seul le pop-corn nature est réellement sain.