in

Pollution de l’air : vous partez en croisière ? Ce sera bien pire qu’ailleurs…

Crédits : iStock

Vous pensiez échapper à la pollution en effectuant une petite croisière en mer ? Selon une enquête britannique, un bateau de croisière émet plus de particules fines que le trafic routier en ville.

La pollution atmosphérique est un réel problème dans une majorité de grandes villes où les habitants se retrouvent fréquemment avec des problèmes respiratoires. Quant aux personnes partant en vacances sur un bateau de croisière et tentant d’échapper à la pollution du milieu citadin, elles n’ont peut-être pas choisi la meilleure solution.

Selon une enquête diffusée sur la chaine britannique Channel 4, un tel navire rejette des particules très fines qui sont inhalées par les passagers, une pollution plus importante qu’en ville. Le constat est assez impressionnant puisqu’un seul bateau de croisière émet autant qu’un million d’automobiles, ce qui revient à dire par exemple qu’une trentaine de ces navires engendrent autant de pollution que l’intégralité du parc automobile britannique !

L’enquête s’est également intéressée au volume de particules fines présentes sur un bateau de croisière. Ce volume est de 84 000 cm3 au niveau du pont du navire et peut même atteindre près de 200 000 cm3 à proximité des cheminées, soit près du double par rapport aux mesures habituellement faites dans le fameux quartier londonien de Piccadilly Circus.

Selon le médecin Matthew Loxham de l’Université de Southampton interrogé par Channel 4, « on pourrait relever de tels volumes dans les villes les plus polluées du monde comme Shanghai ou New Delhi. »

Crédits : Pixabay

Si les pollutions ont des répercussions néfastes sur l’environnement, la question de la santé des personnes se pose aussi. En ce qui concerne les bateaux de croisière, l’exposition répétée des membres de l’équipage aux particules fines pourrait causer des pathologies. Rappelons également que le fioul lourd faisant fonctionner les navires est 3500 fois chargé en soufre que le diesel destiné aux automobiles !

Sources : The IndependantConsoGlobe