in

Pôle Nord et pôle Sud : lequel est le plus froid ?

Crédits : spalla67/pixabay

Le pôle Nord et le pôle Sud sont les endroits les plus froids de notre planète. Cependant, si ces environnements pourraient paraître similaires, ils sont en réalité très différents et l’un est beaucoup plus froid que l’autre. Mais lequel ?

Arctique vs Antarctique

De par leur position, le pôle Nord et le pôle Sud ne reçoivent quasiment aucune lumière directe du Soleil. Pour ne rien arranger, les surfaces blanches de la glace et de la neige sont très réfléchissantes. Ainsi, la majeure partie de l’énergie de la lumière solaire rebondit finalement dans l’espace. C’est pourquoi le pôle nord et le pôle sud sont les environnements les plus froids de la planète. Cependant, si nous devions faire une comparaison entre les deux, l’un des deux l’emporterait largement : le sud. En effet, la température moyenne annuelle au pôle Nord est de -40°C en hiver et de 0°C en été. En revanche, le pôle Sud affiche quant à lui une température moyenne annuelle de -60°C en hiver et de -28,2°C en été.

La principale raison pour laquelle le pôle Sud est plus froid que le pôle Nord réside dans la différence clé entre ces deux environnements. Concrètement, l’Arctique est un océan entouré de terres, tandis que l’Antarctique est une terre entourée d’océan. Or, l’eau se refroidit et se réchauffe plus lentement que la terre, ce qui a tendance à limiter les températures extrêmes. De plus, l’Arctique se situe au niveau de la mer, tandis que l’Antarctique est le continent le plus élevé avec une altitude moyenne d’environ 2 300 mètres.

pôle nord pôle sud
Pôle nord et pôle sud. Crédits : dikobraziy

Quel pôle a plus de glace ?

Que ce soit au nord comme au sud, la couverture de glace varie au cours de l’année. Cependant, là encore, l’Antarctique remporte le match. La majeure partie de cette variation de la couverture de glace en Arctique comme en Antarctique est due à la glace de mer qui flotte, croît et fond au-dessus de l’océan. Étant donné que l’Arctique est quasiment entièrement entouré de terres, la glace de mer qui s’y forme n’est pas aussi mobile que celle de l’Antarctique. Les banquises arctiques sont ainsi plus susceptibles de converger. C’est pourquoi la glace de mer arctique est plus épaisse (deux à trois mètres) par rapport à la glace de mer antarctique (un à deux mètres).

Côté superficie, la banquise arctique atteint une étendue minimale d’environ 6,5 millions de kilomètres carrés en moyenne et une étendue maximale de 15,6 millions de kilomètres carrés. En comparaison, la banquise antarctique a une étendue minimale de 3,1 millions de km carrés et une étendue maximale plus grande de 18,8 millions de km carrés.

Cependant, rappelons que l’Antarctique abrite de la glace terrestre en plus de sa glace de mer. C’est ici que se joue la victoire. Sa calotte glaciaire mesure en effet jusqu’à 4,8 km d’épaisseur et couvre environ 13,7 millions de km carrés. Au total, l’Antarctique détient environ 90% de toute la glace du monde.