in

Pluton comme jamais vous ne l’avez vue

Crédits : NASA

Le mardi 14 juillet à 13 h 49, la sonde New Horizons envoyée par la NASA est arrivée à une distance de 12 400 km de la planète naine Pluton, après un voyage de 9 ans et près de 5 milliards de kilomètres parcourus.

« Nous avons bien reçu la télémétrie envoyée par la sonde », a déclaré Alice Bowman, la chef du projet depuis le centre de commandes de Laurel dans le Maryland.

« C’est un grand moment dans l’histoire de l’humanité », s’est extasié John Grunsfeld, le chef de mission de la NASA.

Arrivée le 13 juillet à proximité de Pluton, la sonde New Horizons s’est réveillée et a envoyé à la NASA une photo de la planète naine. Depuis, celle-ci s’est encore rapprochée de l’astre jusqu’à 12 400 km de sa surface, soit moins que le diamètre terrestre. Depuis, la sonde est occupée à collecter le maximum d’informations en un temps minimum et ne les communiquera à la NASA que dans les prochains mois.

Une masse plus légère que prévu

D’après les premières informations transmises par la sonde, la planète naine s’avère être à la fois légèrement plus grande et surtout plus légère que les dernières estimations : la quantité de glace serait en effet plus importante que prévu par rapport à la masse de roches.

Envoyée à 60 000 km/h, New Horizons est la sonde la plus rapide envoyée par l’Homme dans l’espace. Et même si le risque de collision était estimé à 2 sur 10 000, la crainte d’un choc restait bien présente. En effet, à cette vitesse une collision avec un débris de la taille d’un grain de riz aurait pu s’avérer catastrophique.

L’objectif principal de la sonde est de collecter des informations sur Pluton et sur son satellite Charon. Mais elle ne s’arrête pas là et continue sur sa lancée pour visiter la ceinture de Kuiper, une zone à la limite du système solaire semblable à la ceinture d’astéroïdes de Jupiter et qui contiendrait plus de 70 000 corps de plus de 100 km de diamètre, dont Pluton fait partie.

Pluton : planète ou naine?

Quand la sonde New Horizons a quitté la Terre en 2006, Pluton était encore considérée comme la neuvième planète du système solaire. Elle fut cependant déclassée quelques mois plus tard par l’Union astronomique internationale en planète naine. Malgré tout, son statut est toujours controversé.

La trajectoire particulière de Pluton est une des raisons pour lesquelles l’astre a été déclassé : l’angle de son orbite est franchement décalé (17°) du plan écliptique formé par les autres planètes du système solaire. Seule Mercure a un angle relativement décalé par rapport à ce plan et celui-ci n’est que de 7°.

De plus, la découverte de la ceinture de Kuiper dans les années 1990 avec des centaines d’astres de taille et de masse semblables à Pluton a contribué à sa déclassification. Cependant, malgré la décision de l’UIA, un grand nombre de planétologues (principalement américains) continuent de protester et souhaitent revoir le statut de planète au lieu de naine.

Pluton fut découvert en 1930 par l’américain Clyde Tombaugh. Les cendres de celui-ci sont transportées dans une urne funéraire à bord de la sonde New Horizons.

Sources : NASA, Le Monde

— Photo principale : Pluton photographiée par le télescope Lorri de la sonde New Horizons le 13 juillet 2015 à 768 000 km de la planète naine, Crédit NASA