in

Plusieurs dizaines de millions de tourbillons de poussière sur Mars chaque jour

Crédits : Nasa

Une récente étude menée par des chercheurs américains suggère qu’il pourrait y avoir plusieurs dizaines de millions de tourbillons de poussière chaque jour sur Mars. On connaissait leur existence, mais leur nombre était jusqu’alors très largement sous-estimé.

Il neige la nuit sur Mars, et les chutes de neige sont particulièrement rapides, associées à de violentes tempêtes. C’est la surprenante conclusion d’une étude menée par une équipe de planétologues du Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD), de l’Université de Stanford, publiée il y a quelques jours. Mais la planète rouge a plusieurs cordes à son arc météorologique. Plusieurs millions de tourbillons de poussière sévissent également chaque jour sur la planète. Une poussière corrosive qui influence le climat et l’habitabilité de la planète pour de futurs colons.

Un tourbillon de poussière, le rover Curiosity en filmait un gigantesque en avril 2016 (vidéo ci-dessous). Ce type de tourbillon se forme de la même manière que sur Terre. La chaleur du sol provoque une élévation de la fine atmosphère de Mars qui monte alors en tourbillonnant, entraînant avec elle les poussières de la surface. Sauf qu’ici, les mensurations sont énormes, de quelques dizaines de mètres de diamètre pour les plus petits à quelques kilomètres pour les plus grands. La moyenne est estimée à une centaine de mètres de hauteur pour une petite quinzaine de mètres de large, avec des vents pouvant dépasser les 100 km/h. Violents donc, et fréquents. Chaque jour, il apparaîtrait au moins un de ces tourbillons pour chaque kilomètre carré de la surface martienne (145 millions de kilomètres carrés).

Les chercheurs, qui publient leurs données sur le site arXiv, estiment donc à plusieurs dizaines de millions le nombre de ces tourbillons chaque jour. L’énorme quantité de poussière corrosive rejetée dans la fine atmosphère jouerait donc un rôle prédominant sur le climat martien; des données à prendre en compte pour une future exploration : perturbations électriques, poussière collante et agressive sont autant de paramètres à prendre en compte pour évoluer sur place en toute sécurité.

Source