in

Quel est le plus petit astéroïde connu ?

HERA DART astéroïde chine
Illustration de la sonde Hera autour de son astéroïde. Crédits : ESA

L’exploration spatiale a permis la découverte de nombreux astéroïdes dans le système solaire. Bien que la majorité de ces objets soient relativement grands, certains sont beaucoup plus petits. Cette petite taille rend ces objets difficiles à détecter, mais leur étude est essentielle pour notre compréhension de la formation et de l’évolution de notre système. Mais quel est le plus petit astéroïde connu ?

Nous devons probablement le terme « astéroïde » à l’astronome allemand William Herschel qui évoquait en 1802 ces objets « en forme d’étoile ». Nous savons depuis longtemps que le terme est impropre. Les astéroïdes ne sont pas des boules de plasma, mais de simples roches, dont la composition varie selon les types.

Les astronomes pensent que les astéroïdes se sont formés au début du système solaire, il y a environ 4,6 milliards d’années, alors que le soleil était encore entouré d’un épais nuage de poussière. Cette matière se serait peu à peu refroidie avant de s’agglutiner pour former des amas de plus en plus gros. Au final, quelques-uns de ces corps ont acquis suffisamment de masse pour devenir des planètes ou des lunes, ne laissant que quelques « miettes » derrière eux : les astéroïdes.

Aujourd’hui, la plupart de ces objets se trouvent dans la ceinture d’astéroïdes, un halo de roches et de poussière de 225 millions de km de large en orbite enroulant le Soleil entre les orbites de Mars et Jupiter. On en dénombre près d’un million dans cette région de l’espace, mais il en existe probablement des millions d’autres.

EAU ceinture d'astéroïdes astéroïde
Crédits : NASA/JPL-Caltech

Lequel est considéré comme le plus petit ?

Répondre à cette question est un peu compliqué dans la mesure où les plus petits astéroïdes sont difficiles à détecter en raison de leur taille et de leur faible luminosité. Pour ne rien arranger, ces objets ne gardent pas toujours la même taille à cause du stress thermique induit par soleil ou des collisions avec d’autres astéroïdes.

Malgré ces difficultés, certains s’accordent à dire que l’astéroïde le plus petit jamais découvert est probablement 2015 TC25. Cette roche découverte en 2015 par le télescope Pan-STARRS, à Hawaï, ne mesure que deux mètres de diamètre. Il existe des objets plus petits, mais ces derniers ne sont alors plus considérés comme des astéroïdes, mais comme de simples météoroïdes.

Quant au plus grand, il s’agit de Cérès. Découvert en 1801 par l’astronome Giuseppe Piazzi, il mesure environ 940 km de diamètre. Notez que Cérès est également considéré comme la plus petite planète naine du système solaire. Cérès est par ailleurs un objet fascinant. Sa surface est recouverte de montagnes, de vallées profondes et de cratères. L’astéroïde a également une atmosphère hachée, composée principalement de vapeur d’eau. Les scientifiques pensent que cette vapeur d’eau provient de l’évaporation de glace d’eau sous la surface due à une activité géologique récente. La sonde américaine Dawn, qui s’est intéressée à l’objet il y a quelques années, aurait également détecté des signes de la présence de molécules organiques en surface, suggérant que l’astéroïde pourrait avoir des ingrédients nécessaires pour la vie.