Voici la plus longue route terrestre ininterrompue au monde

branche arbre bâton marche randonnée
Crédits : Carlos Pintau/iStock

Cette route représente plus de quatorze mois de marche à raison de dix heures par jour à travers certains des endroits les plus dangereux du monde. Qui est partant pour une randonnée à travers le plus long itinéraire terrestre ininterrompu au monde ?

22 387 kilomètres à pieds, ça use

Identifiée par l’utilisateur de Reddit cbz3000 comme la route terrestre ininterrompue la plus longue au monde, cet itinéraire de 22 387 kilomètres traverse pas moins de seize pays. Selon Google Maps, la distance peut être raccourcie à seulement 21 779 kilomètres en prenant un ferry pour traverser la Mer Noire (mais ce serait de la triche, n’est-ce pas ?).

En totalité, accomplir cette longue traversée nécessiterait environ 4 492 heures de marche continue, ce qui équivaut à un peu plus de six mois de déplacement. Au cours de cette période, vous affronterez suffisamment de dénivelés pour égaler treize fois l’ascension et la descente du mont Everest.

Toutefois, dans la réalité, le voyage prendrait probablement bien plus de temps. Il faudrait naturellement faire des pauses pour se restaurer, dormir et se reposer. Comptez donc environ quatorze mois de marche à raison de dix heures par jour.

itinéraire marche la plus longue
Crédits : CBZ3000/Reddit

Plusieurs défis à relever

Il est bien sûr hautement improbable que quiconque puisse accomplir ce périple dans sa totalité, principalement en raison du fait que cette route traverse plusieurs pays confrontés à des conflits et à des instabilités politiques, comme le Soudan du Sud et la Syrie.

De plus, les exigences en matière de visa dans de nombreux pays ne sont tout simplement pas adaptées à un voyage de cette ampleur, ne permettant pas aux visiteurs de séjourner suffisamment longtemps pour traverser entièrement le pays à pied.

Cette réalité administrative et politique constitue donc un obstacle majeur à la réalisation de ce voyage monumental, même pour les aventuriers les plus intrépides.

Dans une perspective théorique, si vous pouviez cependant surmonter ces obstacles logistiques et politiques, vous seriez alors confronté à une série de défis naturels. Parmi eux, figure la chaleur extrême du désert du Sahara, où les températures peuvent atteindre des sommets insoutenables, mettant à l’épreuve votre résistance physique et votre endurance. Les vastes étendues de sable brûlant, combinées à l’absence d’ombre et à la rareté des points d’eau, rendraient en effet la traversée de cette région aride extrêmement difficile.

En outre, une fois passée la chaleur torride du désert, vous seriez confronté au froid glacial de la toundra sibérienne. Les températures glaciales et les vents violents de cette région peuvent créer des conditions météorologiques extrêmement hostiles mettant à rude épreuve vos capacités d’adaptation et de résistance au froid.

Ce ne sont ici que des exemples, mais le fait est que la traversée de tant d’environnements naturels différents nécessiterait une préparation minutieuse et une adaptation constante aux conditions changeantes. Oh, et n’oubliez pas de prendre plusieurs paires de chaussures de marche afin de les remplacer au fur et à mesure de leur usure pendant le trajet.