in

Combien de temps a duré le « plus long coucher de soleil » ?

Crédits : kordi_vahle/Pixabay

Dans « Le Petit Prince » (1943), le classique d’Antoine de Saint-Exupéry, l’enfant de l’astéroïde B-612 raconte au narrateur qu’il a déjà vu le soleil se coucher 44 fois en une journée. Des terriens n’ont jamais pu battre ce record. À la place, ils en ont battu un autre.

À tout moment, une bande terrestre est éclairée par la lumière du soleil. Au fur et à mesure que la planète se tourne vers l’est, une zone donnée entre, traverse et sort de cette zone illuminée, connaissant le lever du soleil, le jour, puis le coucher du soleil. Pour suivre le lever ou le coucher du soleil, il est donc nécessaire de voler de telle sorte que vous soyez toujours dans cet espace de lumière. Pour ce faire, parce que la Terre tourne vers l’est, vous devriez voler vers l’ouest à la même vitesse, soit 1 609 km/h au niveau de l’équateur, ce qui est trop rapide pour simple avion commercial.

Direction le Grand Nord

En 2014, un ancien pilote de l’OTAN, un photographe et un cinéaste ont tenté de suivre le coucher du soleil autour du globe à travers les 24 fuseaux horaires dans le cadre d’une campagne publicitaire pour les montres Citizen. À l’époque, les trois compères ne se sont pas aventurés près de l’équateur, mais près du pôle nord. En effet, à mesure que vous vous déplacez vers les pôles, la circonférence autour de l’axe de rotation diminue. En conséquence, la vitesse à laquelle tourne la Terre diminue également. Autrement dit, plus votre latitude est élevée, plus vous vous déplacez lentement.

Pour cette opération, l’équipe s’est envolée d’Islande, direction le nord-est pour atteindre le 80e parallèle nord et le zéro degré de longitude. Elle a ensuite fait demi-tour pour entamer son périple vers l’ouest. Suite à cela pilote, le photographe et le cinéaste ont « chassé » le coucher de soleil au-dessus du Groenland, puis du Canada. Le plan consistait par la suite à survoler la Russie pour pouvoir faire le plein en Sibérie. La Russie ayant refusé pour des raisons géopolitiques, l’équipe n’a finalement pu voler vers l’ouest que pendant huit heures.

Ils n’ont donc pas tout à fait réussi ce qu’ils avaient prévu, mais ils ont tout de même pu suivre un joli coucher de soleil constant pendant ce laps de temps.

coucher de soleil
Les différentes photos prises durant le vol. Crédits : Simon Roberts

Rappelons enfin que les astronautes de la Station Spatiale internationale, qui orbite autour de la Terre toutes les 90 minutes, peuvent quant à eux assister à seize levers et seize couchers de soleil par jour, ce qui n’est pas négligeable.