in

Quel est le plus gros arachnide ayant jamais vécu ?

Theraphosa blondi, aussi connue sous le nom de mygale Goliath. Crédits : Ltshears

Selon la phylogénie traditionnelle, le plus grand arachnide de tous les temps est probablement un scorpion, et non une araignée. Cependant, de récents travaux suggèrent que nous devrions revoir les relations évolutives des chélicères. Dans ce cas, le plus gros arachnide ayant jamais vécu était probablement beaucoup plus grand que vous.

Les Arachnides sont une classe d’arthropodes chélicères. C’est le groupe qui comprend entre autres les araignées, les scorpions, les acariens et les opilions. Cependant, la question reste encore ouverte.

Officiellement, les chélicères sont en effet subdivisés en groupes plus petits, les arachnides étant un groupe, tandis que les crabes fer à cheval (les limules, ordre Xiphosura) et les scorpions de mer (ordre Eurypterida) en forment deux autres. Il s’agit de la phylogénie traditionnellement acceptée. Cependant, un article récemment publié suggère que ces deux derniers groupes pourraient en réalité être nichés dans celui des arachnides.

Dans le détail, cette nouvelle phylogénie, basée sur l’analyse moléculaire, souligne que les groupes de chélicères terrestres (araignées et scorpions) ont précédé les groupes marins (limules et scorpions de mer). Cependant, malgré le fait que cette affirmation soit étayée par des preuves génétiques, elle est pour le moment incompatible avec les archives fossiles.

Le plus grand arachnide vivant et éteint

Selon la vision traditionnelle de l’arbre généalogique des arachnides (en ignorant donc les limules et les scorpions de mer), le plus grand arachnide vivant est une araignée.

Il y a ici deux prétendantes. La Mygale Goliath (Theraphosa blondi) est considérée comme la plus massive. Ensemble, le céphalothorax et l’opisthosome (le corps sans les pattes) peuvent mesurer jusqu’à douze centimètres. Ajoutez ensuite les pattes, et vous obtenez une envergure totale d’environ 28 cm pour un poids d’environ 170 grammes sur la balance.

Cependant, si l’on ne doit se baser que sur la taille, alors la plus grande araignée pourrait être Heteropoda maxima, une espèce de la famille des Sparassidae. Endémique de la province de Khammouane au Laos, elle dispose d’une envergure pattes étalées d’environ 30 cm. Malgré sa taille, cette araignée n’a été découverte qu’en 2001.

Lorsque nous plongeons dans les archives fossiles, nous constatons en revanche que le plus grand arachnide jamais découvert, toujours selon la phylogénie acceptée, n’était probablement pas une araignée, mais un scorpion. Brontoscorpio anglicus, qui vivait à l’époque silurienne dévonienne (il y a entre 350 millions et 450 millions d’années), pouvait en effet mesurer près d’un mètre de long. Il convient toutefois de souligner que le seul exemple de cette espèce connu a été décrit à partir d’un seul doigt libre, celui de son pédipalpe droit (l’une des deux lames de sa pince droite, visible ci-dessous).

scorpion arachnides Brontoscorpio anglicus
Brontoscorpio anglicus. Crédits : Junnn11

Des scorpions de mer plus grands que des humains

Si l’on prend maintenant en compte les scorpions de mer et crabes fer à cheval, alors le plus grand arachnide vivant n’est plus une araignée, mais plutôt une limule. Selon une étude publiée en 2017 dans le Journal of Asia-Pacific Biodiversity, la plus grande espèce vivante, Tachypleus tridentatus, peut en effet atteindre une longueur de près de 80 cm.

Si l’on prend maintenant en compte l’ensemble des archives fossiles, le titre reviendrait probablement à un membre des scorpions de mer du groupe des euryptérides, aujourd’hui disparus. En effet, les fossiles suggèrent que bon nombre de ces anciens prédateurs marins rivaliseraient en taille avec les humains. La plus grande espèce de ce groupe était Jaekelopterus rhenaniae, une espèce découverte en 2007 dont les griffes mesuraient jusqu’à 46 cm de long. À partir de ces griffes, les chercheurs ont estimé que son corps mesurait environ 2,5 m de long.