in

Le plus grand robot du monde est en construction en Espagne !

Capture vidéo Mega Rob Project

Le plus grand robot jamais construit par l’Homme a été mis au point dans un centre de recherche technologique. Il s’agit d’un robot industriel aux dimensions encore jamais atteintes. Pourquoi une telle construction?

Ce robot est au cœur du Megarob Project, développé à l’AITIIP Centro Tecnológico, un centre de recherche technologique situé en Espagne, du côté de la ville de Saragosse. Capable d’une multitude de travaux, le futur plus grand robot du monde est un modèle d’ingénierie industrielle.

Ses dimensions sont de 20 mètres de longueur pour 5 mètres de hauteur. Monté sur une structure contrôlée par ordinateur, le robot utilise un laser capable d’un millier de mesures par seconde, destiné à suivre de manière constante sa position. Selon José Antonio Dieste, ingénieur industriel à l’AITIIP :


« Le problème avec les machines classiques c’est que leur précision repose sur des systèmes mécaniques. Elles sont donc sujettes à des erreurs comme des variations de température et plus les machines sont grandes plus les erreurs peuvent être importantes. Ici on a remplacé cette méthodologie qui repose sur la mécanique et nous suivons en temps réel la position de la pointe, ce qui est pour nous le plus intéressant et nous corrigeons la position du robot. »

Ce robot est donc né d’une volonté d’obtenir plus de précision au niveau des travaux effectués. Ainsi, les concepteurs indiquent que sur une pièce de 100 mètres de long, la tolérance est de 0.4 millimètre. De plus, la taille du robot permettra de travailler sur des surfaces très grandes.

« Nous avons conçu ce système pour fraiser, pour percer, ce sont des opérations complexes d’un point de vue de précision parce que nous devons aussi prendre en compte des erreurs induites par les opérations elles-mêmes. À partir de là nous voulons développer d’autres opérations comme de la soudure, de la découpe laser. Et ce que nous voulons aussi faire à terme c’est de transformer le système en une grande imprimante 3D pour des pièces métalliques et non métalliques » conclut le chercheur espagnol.

Outre la découpe laser et la soudure, le robot sera capable d’autres travaux comme le vissage, l’enrobage, le rivetage, le polissage, le meulage ou encore simplement la peinture. Le projet Megarob a été validé lors de la démonstration finale du 20 octobre 2015 dont sont issus les clichés suivants :

Sources : EuronewsPlanet

Crédit photos : MegaRob Project