in

Il est le plus grand reptile volant d’Australie connu à ce jour

Tim Richards, chercheur de l'Université du Queensland, avec un modèle de la mâchoire de Thapunngaka shawi . Crédits : Anjanette Hudson/Université du Queensland

Une équipe de paléontologues détaille la découverte d’une nouvelle espèce de ptérosaure en Australie, la plus grande jamais décrite dans le pays. Le reptile, qui pouvait mesurer jusqu’à sept mètres d’envergure, survolait probablement l’ancienne mer d’Eromanga à la recherche de poissons.

Len Shaw, employé municipal, est habitué à chercher des fossiles pendant sa pause déjeuner près de Richmond, dans le nord-ouest du Queensland. Un jour, en juin 2011, il remarque les contours d’une mâchoire se dessiner sur la paroi d’un rocher. Il prend alors contact avec le Kronosaurus Korner, le musée local, qui fait intervenir une équipe dirigée par Tim Richards de l’Université du Queensland. Ils ne le savent pas encore, mais ils viennent de tomber sur un véritable monstre.

Au cours de ces dernières années, Richards et son équipe ont analysé le spécimen. Ils détaillent aujourd’hui leurs travaux dans le Journal of Vertebrate Paleontology.

Un ptérosaure de sept mètres d’envergure

Il s’agit d’un ptérosaure, un ancien reptile volant évoluant aux côtés des dinosaures. Celui-ci appartient au groupe des anhanguerians qui ont prospéré pendant 200 millions d’années.

En comparant sa mâchoire (partielle) avec d’autres fossiles de ptérosaures, les chercheurs ont pu établir qu’il s’agissait d’une espèce entièrement nouvelle. Nommée Thapunngaka shawi, elle évoluait il y a environ 105 millions d’années. C’est à ce jour le plus grand reptile volant connu sur le continent australien.

reptile ptérosaure australie
La mâchoire partielle du ptérosaure. Crédits : Université du Queensland

D’après ces analyses, l’animal aurait développé un crâne d’un mètre de long, un nez pointu, des ailes proportionnellement longues, des pattes postérieures courtes et pas de queue. Il semblait également couvert d’un léger duvet.

Les chercheurs ont également souligné la présence d’une grande crête osseuse au bas de la mâchoire. D’après ce que nous savons des animaux appartenant à ce groupe, la mâchoire supérieure de l’animal en arborait probablement une également. “Ces crêtes jouaient sans doute un rôle dans la dynamique de vol de ces créatures, et j’espère que les recherches futures apporteront des réponses plus définitives“, souligne Steve Salisbury, coauteur de ces travaux.

À partir de cette crête, les chercheurs ont également pu estimer les proportions du spécimen. Il mesurait environ sept mètres d’envergure.

reptile ptérosaure australie
Vue d’ artiste du ptérosaure Thapunngaka shawi. Crédits : Université du Queensland

Un prédateur au-dessus de la mer

Enfin, ses mâchoires étaient munies d’une quarantaine de dents limées comme des rasoirs. “Il n’était pas construit pour manger du brocoli“, explique le paléontologue. “De par sa morphologie, il était adapté à un mode de vie carnivore. Ses dents étaient probablement plus conçues pour s’accrocher aux poissons glissants“.

À son époque, les deux tiers de la superficie actuelle du Queensland étaient en effet recouverts par la mer d’Eromanga, une étendue d’eau peu profonde qui s’étendait au-delà de la frontière du Territoire du Nord jusqu’en Nouvelle-Galles-du-Sud.