in

Le plus grand dinosaure prédateur d’Europe découvert

Crédits : Anthony Hutchings University of Southampton

Une équipe de paléontologues de l’Université de Southampton, en Angleterre, annonce avoir identifié les restes du plus grand dinosaure terrestre d’Europe sur l’île de Wight. L’animal mesurait plus de dix mètres de long. Il évoluait au début du Crétacé il y a environ 125 millions d’années.

Un géant d’Europe

Ce dinosaure appartenait à la famille des spinosauridés. Ces prédateurs théropodes, dont le plus connu est probablement Spinosaurus rendu célèbre par le film Jurassic Park III, se caractérisaient par un crâne étroit et allongé. Leur mâchoire et leur museau étaient également munis de dents coniques. Ces animaux évoluaient principalement dans les plans d’eau à la recherche de poissons. Ils étaient également probablement capables de se nourrir de jeunes dinosaures et autres ptérosaures évoluant au sol.

Le paléontologue Chris Barker, qui a dirigé les fouilles, a déclaré qu’il s’agissait d’un « énorme animal » qui dépassait probablement les dix mètres de long. « À en juger par certaines de ses dimensions, il semble représenter l’un des plus grands dinosaures prédateurs jamais trouvés en Europe, peut-être même le plus grand encore connu« , a-t-il ajouté.

Les restes fossiles comprennent des vertèbres pelviennes et caudales. Ils ont été découverts au sud-ouest de l’île de Wight, près de la côte. L’animal aurait évolué il y a environ 125 millions d’années, soit durant le Crétacé inférieur (145 à 100 millions d’années). À l’époque, ces prédateurs évoluaient sous un climat très différent de type méditerranéen, dans un environnement de plaines inondables.

Étant donné qu’il n’est connu que par quelques fragments osseux pour le moment, ce dinosaure n’a pas encore de nom scientifique officiel. Officieusement, il a été baptisé  « spinosauridé White Rock », d’après la couche géologique crayeuse dans laquelle il a été découvert.

dinosaure spinosauridé
Les quelques fragments d’os retrouvés, dont des vertèbres pelviennes et caudales. Crédits : Hris Barkerdan Folkes
dinosaure spinosauridé
Les restes de l’animal ont été fouillés dans la couche de sédiments blanche visible sur cette photo. Crédits : Jeremy Lockwood

Deux autres spinosaures découverts

Rappelons également qu’il y a quelques mois, la même équipe de chercheurs était également tombée sur les restes de deux autres spinosauridés représentant chacun une nouvelle espèce. Le premier, nommé Ceratosuchops inferodios, avait un style de prédation similaire à celui du héron. Il capturait ses proies au bord des cours d’eau. Son régime alimentaire pouvait également inclure des petites proies terrestres. L’animal mesurait environ neuf mètres de long. Le second dinosaure, nommé Riparovenator milnerae, était au moins aussi grand.

Avant ces trois nouveaux squelettes (incomplets), la seule espèce de spinosauridé précédemment déterrée au Royaume-Uni appartenait à Baryonyx. Les restes de l’animal avaient initialement été découverts en 1983 dans une carrière à Surrey.

Enfin, la découverte de ce nouveau spécimen renforce une fois de plus l’idée selon laquelle ce groupe de dinosaures aurait d’abord évolué en Europe avant de se propager à travers l’Asie et le supercontinent Gondwana (ensuite scindé en Afrique et Amérique du Sud).