in

Il pourrait s’agir du plus grand dinosaure jamais déterré en Europe

Crédits : Faculté des sciences de l'Université de Lisbonne

En 2017, un habitant de Pombal, au Portugal, a repéré plusieurs ossements fossilisés d’un dinosaure lors de travaux de construction sur son terrain. Cinq ans plus tard, les fouilles sont toujours en cours, mais un record pourrait bientôt tomber. Il s’agit en effet des restes d’un énorme sauropode, peut-être le plus grand jamais identifié en Europe.

Un possible record

Tout a commencé en 2017. À l’époque, le propriétaire du terrain avait remarqué la présence de plusieurs fragments d’os fossilisés dans sa cour lors de travaux de construction. Très vite, il a contacté une équipe de recherche qui mène des fouilles sur place depuis cinq ans. D’après les dernières analyses, ces ossements appartiendraient à un sauropode (long cou) d’environ douze mètres de haut pour plus de vingt-cinq mètres de long. Si tel est le cas, il pourrait s’agir des restes du plus grand dinosaure sauropode d’Europe. Les travaux d’excavation sont toujours en cours sur le site, mais nous savons déjà que cet animal vivait il y a entre 160 et 100 millions d’années.

Des paléontologues du Portugal et d’Espagne ont aidé à découvrir le géant et notent qu’en plus d’être gigantesque, il est remarquablement bien positionné. « Il n’est pas habituel de trouver toutes les côtes d’un animal comme celui-ci, encore moins dans cette position, conservant leur position anatomique d’origine. Ce mode de conservation est relativement rare dans les archives fossiles de dinosaures, en particulier de sauropodes, du Jurassique supérieur portugais« , détaille Elisabete Malafaia, de la Faculté des sciences de l’Université de Lisbonne.

La façon dont les os sont disposés donne l’espoir aux chercheurs qu’ils pourraient encore trouver d’autres pièces à déterrer. Pour l’heure, d’après la forme des vertèbres et des côtes, les paléontologues soupçonnent que ce dinosaure appartenait à la famille des brachiosauridés, tout comme célèbre Brachiosaure, le Giraffatitan ou le Sauroposéidon.

Ces grands herbivores avaient des pattes antérieures plus longues et plus hautes que les pattes postérieures. Ils développaient également un long cou capable de se dresser à un angle de 45 degrés.

dinosaure europe
Les quelques restes exposés du dinosaure. Crédits : Faculté des sciences de l’Université de Lisbonne

Un géant parmi les géants

Cet animal est évidemment gigantesque selon les normes européennes. Notez cependant que des dinosaures plus imposants ont foulé la Terre. Le plus massif était sans doute l’Argentinosaurus. Cet énorme sauropode évoluait sur Terre il y a environ 100 à 93 millions d’années au niveau de ce qui est actuellement l’Amérique du Sud. Les estimations de son poids varient de 77 à 90 tonnes pour une longueur estimée à environ 45 mètres pour certains adultes.

En ce qui concerne le plus grand dinosaure, cet honneur revient probablement au Giraffatitan, mentionné plus haut. Ce sauropode, qui vivait il y a environ 150 et 145 millions d’années dans l’actuelle Tanzanie, pouvait apparemment atteindre les treize ou quatorze mètres de haut en étirant son corps au maximum.

Enfin, rappelons qu’il y a quelques mois, une équipe de paléontologues de l’Université de Southampton avait également annoncé avoir identifié les restes du plus grand dinosaure prédateur d’Europe sur l’île de Wight. L’animal, membre de la famille des spinosauridés, mesurait plus de dix mètres de long. Il évoluait au début du Crétacé il y a environ 125 millions d’années.