in

Le plus ancien plésiosaure jamais découvert se trouve en Allemagne

Crédits : Georg Oleschinski

Les plésiosaures, anciens reptiles marins à long cou, font partie des icônes de l’âge des dinosaures. Jusqu’à présent en revanche, tous les squelettes fossiles trouvés dataient de la période jurassique. Une équipe rapporte aujourd’hui la découverte d’un fossile quasi complet datant de la période antérieure au Trias. C’est le plus ancien plésiosaure jamais trouvé.

Il fut découvert en 2013 dans une fosse d’argile en Allemagne avant d’être acquis par un collectionneur privé, qui a depuis avisé les autorités. Martin Sander et son équipe de paléontologues de l’Université de Bonn publient aujourd’hui une description complète de ce nouveau fossile. Long de deux mètres (un juvénile), il nous montre que comme prédit, les plésiosaures ont évolué à la fin du Trias et ont survécu à l’extinction de masse qui a marqué le début de la période du Jurassique il y a 200 millions d’années. Tous les autres reptiles marins, à l’exception des ichtyosaures semblables aux dauphins, disparurent à cette époque sombre.

La grande diversité des plésiosaures découverts datant au début du Jurassique suggère qu’au moins six lignées ont survécu à l’extinction du Trias. Mais jusqu’à présent, seuls quelques fragments d’os, provisoirement identifiés comme des restes de plésiosaures, ont été trouvés. « Très tôt au Jurassique, il y a eu beaucoup de plésiosaures, comme si ces derniers venaient de nulle part. Donc, tout le monde s’attendait à trouver un plésiosaure datant du Trias », explique Roger Benson, de l’Université d’Oxford. « Mais tant que vous ne le trouvez pas, vous ne pouvez pas savoir à quoi il ressemblait ».

Au début du Trias, un large éventail de reptiles colonisait les mers. Certains ont évolué pour finalement présenter un cou long et flexible, munis pour certains spécimens de 70 vertèbres – plus que tous les autres vertébrés. Cette nouvelle découverte confirme que ce sont ces derniers qui ont donné naissance aux plésiosaures tardifs du Trias. Alors que la plupart des reptiles marins vivaient à cette époque dans des mers peu profondes, les plésiosaures et les ichtyosaures étaient de puissants nageurs qui vivaient en haute mer. Ils ont ainsi pu se répandre dans le monde entier, ce qui pourrait expliquer pourquoi les deux groupes ont survécu à l’extinction du Trias.

Les plésiosaures ont ensuite prospéré pendant le Jurassique et le Crétacé. Ils disparurent ensuite il y a 66 millions d’années, avec les dinosaures.

Vous retrouverez tous les détails de cette étude dans la revue Science Advances.

Source