in

Découverte en Chine du plus ancien exemple de bouton floral connu

Crédits : NIGPAS

Une équipe décrit la découverte du premier exemple de bouton floral dans un fossile vieux de 164 millions d’années en Chine. La découverte repousse fermement l’émergence des plantes à fleurs dans la période Jurassique.

Il existe deux principaux types de plantes : les plantes à fleurs, appelées angiospermes, et les plantes sans fleurs, appelées gymnospermes. En tant que groupe végétal le plus diversifié au monde, les angiospermes fournissent la plupart des matériaux nécessaires au bien-être des êtres humains. Cependant, on ignore toujours précisément quand et comment cet important groupe a vu le jour, tant la recherche de ses fossiles est difficile.

La grande diversité des angiospermes dans la Formation Yixian, datant du Crétacé inférieur, suggère en effet une histoire antérieure. Bien que plus d’une centaine de plantes épanouies de l’espèce Nanjinganthus, qui représentent les plus anciens exemples de fleurs fossilisées jamais découverts, illustrent l’existence des angiospermes au temps du Jurassique, nos connaissances actuelles sur ces végétaux sont encore incomplètes, d’où l’intérêt de cette nouvelle étude.

L’une des plus anciennes fleurs jamais découvertes

Dans le journal de la Geological Society of London, une équipe rapporte en effet la découverte d’une plante fossile comprenant un bouton floral, un fruit et une branche feuillée physiquement connectés. Le spécimen, vieux d’environ 164 millions d’années, a été identifié il y a quelques mois dans la Formation de Jiulongshan, en Mongolie intérieure (Chine).

Le fossile mesure 4,2 cm de long sur deux centimètres de large. Le bouton floral mesure quant à lui seulement trois millimètres carrés. Il se caractérise par plusieurs tépales étroitement enveloppants. Les chercheurs ont nommé la nouvelle espèce Florigerminis jurassica.

bouton floral fleur
Images en gros plan du bouton floral fossilisé (à gauche) et du fruit (à droite). Crédits : NIGPAS

Notez que ce nouveau fossile ne représente pas le plus ancien exemple de fleur fossilisée jamais découvert. En 2018, dans une étude publiée dans eLife, des chercheurs avaient en effet décrit des fleurs vieilles de 174 millions d’années du genre Nanjinganthus, mentionnées plus haut, également en Chine.

Toutefois, certains chercheurs se sont demandé si Nanjinganthus pouvait véritablement être considéré comme un angiosperme, ses fleurs n’étant pas assez complexes pour les distinguer des structures feuillues observées chez les gymnospermes. Ici, ce bouton floral et le fruit associé de ce nouveau fossile prouvent sans aucun doute que F. jurassica était définitivement un angiosperme. Cependant, si les angiospermes étaient présents au Jurassique, ils auraient été très rares par rapport aux gymnospermes et géographiquement isolés, ce qui rend très peu probable la découverte d’autres bourgeons floraux aussi bien conservés.