in

Perséides : dans la nuit du jeudi à vendredi, levez les yeux au ciel !

Crédits : FelixMittermeierpixabay

Tous les ans, c’est la même chose pour notre plus grand plaisir ! La pluie d’étoiles filantes de Perséides culminera dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 août, mais de nombreux météores seront également visibles au cours des nuits précédentes et suivantes.

C’est l’un des événements astronomiques les plus attendus de l’été : la pluie d’étoiles filantes des Perséides. Déjà visibles dans le ciel nocturne depuis plusieurs nuits, ces “poussières d’étoiles” se feront plus nombreuses dans la nuit de mercredi à jeudi, avant un pic d’activité attendu les 12 et 13 août prochains. Jusqu’à cent météores pourraient alors fendre le ciel toutes les heures, notamment durant la deuxième partie de soirée.

Comme pour tout événement astronomique, il est naturellement préférable de s’éloigner de toute source de pollution lumineuse. Notez que les conditions seront particulièrement favorables cette année, puisque ce jeudi soir le ciel sera sombre grâce à la nouvelle Lune. Laissez vos yeux s’ajuster pendant 20 minutes pour une visualisation maximale (pas besoin de jumelles, qui ne feront que restreindre vitre champ de vision). Espérons que la météo soit au rendez-vous !

Les débris d’une comète

Le corps parent de cette pluie d’étoiles filantes est la comète 109P/Swift-Tuttle, du nom de ses découvreurs.

Constitué de roche et de glace, l’objet laisse derrière lui une traînée de petits météores généralement pas plus gros qu’un grain de sable qui pénètrent chaque année dans l’atmosphère terrestre à près de 60 km/s au moment où notre planète croise leur chemin. Ils se retrouvent alors instantanément vaporisés sous l’effet de la chaleur, d’où les fameuses traînées lumineuses visibles depuis la surface. Il est très rare que les Perséides proposent un fragment de roche spatiale suffisamment gros pour atterrir sur Terre.

perséides
Chaque été, la Terre orbite à travers le champ de débris laissé par la queue de la comète Swift-Tuttle. Crédits : Meteorshowers.org

Pour en revenir au corps parent, il faut savoir que la comète 109P complète une révolution autour du Soleil tous les 133 ans. Son dernier passage date de 1992. À l’époque, l’objet était passé à la distance de 177 millions de kilomètres de notre planète. Le prochain “rendez-vous” est donc attendu en 2126. Il est alors prévu que la comète passe à 24 millions de kilomètres de la Terre. Puis la comète “frôlera” notre planète à moins de 1,6 million de kilomètres en 3044.

Notez que les Perséides ne seront pas la dernière pluie d’étoiles filantes de cette année. Viendront ensuite les Orionides (du 2 octobre au 7 novembre), puis les Léonides (du 6 au 30 novembre), les Géminides (du 4 au 17 décembre) et enfin les Ursides (du 18 au 26 décembre).