in

Pourquoi pleure-t-on de joie ?

Crédits : FabiArts / Pixabay

Pleurer parce qu’on est triste, cela parait logique, en revanche pleurer de joie est tout de même plus surprenant. Explication.

Une équipe de chercheurs en psychologie de l’université de Yale a cherché à comprendre pourquoi nous sommes susceptibles de verser des larmes de joie.

Cette étude dont les résultats seront publiés en décembre dans la revue Psychological Science a consisté à observer le comportement de différents sujets confrontés à des situations positives telles que la remise de diplôme, des réunions de famille heureuses, contempler un bébé etc. Le mécanisme ainsi mis à jour est assez simple : pleurer de bonheur aide le cerveau à retrouver un équilibre émotionnel et les personnes qui réagissent ainsi se remettent plus rapidement de leurs émotions que les autres.

Il apparait que le mécanisme est le même lorsque nous rions nerveusement dans une situation tragique comme lors d’un enterrement. C’est là encore une façon pour certains de mieux gérer la situation. Selon Oriana Aragon la psychologue qui a mené l’étude, les résultats de cette étude ont permis de « mieux comprendre comment les gens expriment et contrôlent leurs émotions ».

Sources : telegraph.co.uk ; europe1.fr