in ,

Plastic Odyssey, ce bateau avance grâce aux déchets plastiques

Crédits : LUCAS SANTUCCI / ZEPPELIN NETWORK

L’expédition organisée par Plastic Odyssey s’est récemment retrouvée sous les feux des projecteurs. Cela fait suite au test de leur premier bateau de démonstration baptisé Ulysse. Cette ONG souhaite prouver une chose : un déchet plastique à une valeur et peut devenir une ressource. Et aujourd’hui, il ne faut pas perdre celle-ci, mais commencer à l’exploiter. Pour mettre en avant leurs idéaux, les gérants du projet Pacific Odyssey ont choisi une méthode choc : réaliser un tour du monde en catamaran, ni plus ni moins.

Plastic Odyssey est d’abord un mouvement pour la sauvegarde des fonds marins

L’un des cofondateurs, Simon Bernard, est un officier de la marine marchande qui a navigué pendant 3 ans. Durant ses périples, il s’est rendu compte de l’état dans lequel sont les plages du monde entier. De plus, il a aussi conscience que ce que l’on voit ne représente qu’environ 1 % de ce qui tapisse le fond des océans. C’est pour cela qu’il a choisi de créer ce projet, avec lequel il cherche à sensibiliser le public à la sauvegarde des océans.

Concrètement, comment va se dérouler la sensibilisation ?

L’équipe de Plastic Odyssey est en train de préparer la construction d’un catamaran de 25 mètres de long. Le chantier devrait commencer en septembre 2018. Une fois le bateau terminé, l’équipe pourra entamer un tour du monde de trois ans !

Si le tour du monde prévoit de prendre autant de temps, c’est parce que Simon Bernard a déjà prévu plus d’une trentaine de conférences en Afrique, Asie, Amérique latine et surtout France. De plus, une fois accostés, les membres de l’équipage devront descendre sur terre pour réalimenter le bateau en plastique, lequel viendra directement des plages voisines ! Ainsi, le périple de Pacific Odyssey n’est pas une démonstration de la technologie ou du bateau en vue de réaliser une vente. Le but est bel et bien de provoquer une prise de conscience chez les habitants côtiers : ils ont de l’or sur leurs plages !

recolte plastique Plastic Odyssey
Récolte de plastique à Concarneau, peut avant le test d’Ulysse. Crédits : LUCAS SANTUCCI/ZEPPELIN NETWORK

Plastic Odyssey va-t-elle partager la technologie ou la vendre ?

L’ONG compte partager sa machine avec le monde entier via un fichier open source des plans et des tutoriels. Il sera aussi possible d’acheter différents modèles et types de machines, qui pourront faire du recyclage de plastiques… ou du carburant grâce à cette même matière.

Plastic Odyssey alimentation machine en déchets plastiques
On alimente la machine. Crédits : LUCAS SANTUCCI/ZEPPELIN NETWORK

Un combat qui dépasse l’aspect écologique

Les plans et les projets déjà divulgués par Plastic Odyssey laissent sous-entendre que leur solution permettra d’agir à un niveau supérieur. On pourrait même qualifier leur solution de durable puisque leur machine aura divers impacts :

    • une réduction des déchets plastique dans l’océan et en général (pour l’aspect écologique)
    • une machine de ce type nécessite du carburant pour l’alimenter, et pour cela il faut des bras (pour les aspects économique et social)

Actuellement, le bateau test Ulysse est présenté à Annecy jusqu’au 24 juin, et vous pourrez retrouver les différentes dates d’exposition directement sur le site internet de Plastic Odyssey.

Plastic Odyssey

Articles liés :