in

Une ancienne plaque tectonique découverte sous le Canada

Crédits : skeeze/Pixabay

Des géologues de l’Université de Houston affirment avoir trouvé les restes d’une ancienne plaque tectonique sous le Canada. La structure se serait enfoncée dans le manteau terrestre il y a environ quarante millions d’années.

Le “visage” de notre planète n’a cessé d’évoluer depuis sa formation au rythme du déplacement des plaques tectoniques, des sortes de gigantesques pièces de puzzle. Nous savons qu’il y a environ soixante millions d’années, deux grandes plaques tectoniques appelées Kula et Farallon tapissaient le fond du Pacifique au large de la côte ouest de l’Amérique du Nord. Certains géologues, en revanche, sont à peu près certains qu’une troisième plaque, nommée Resurrection, était également présente. Une équipe de l’Université de Houston (États-Unis) affirme avoir découvert les preuves de l’existence passée de cette “pièce manquante”.

Remonter le temps et recoller les morceaux

Lorsque deux plaques se poussent l’une contre l’autre, l’une d’elles finit souvent par glisser sous l’autre, s’enfonçant dans le manteau. Il s’agit du processus de subduction. Avec le temps, la chaleur et la pression intenses qui règnent ici-bas modèlent finalement la forme de ces plaques.

Dans le cadre de ces nouveaux travaux, les chercheurs ont dans un premier temps analysé les images tomographiques du manteau sous l’Amérique du Nord pour finalement retrouver les “restes” de plusieurs plaques. Grâce à une technique appelée “dépliage de dalle”, ils ont ensuite pu estimer leur forme et leur emplacement d’origine.

Deux de ces structures étaient déjà connues. L’une d’elles, la dalle de l’Alaska, se trouve sous les îles Aléoutiennes et constituerait les restes de la plaque de Kula. La seconde, la dalle de Cascadia, se trouve sous le sud de la Californie et représente les restes de Farallon.

Une troisième plaque identifiée

L’équipe aurait également identifié une troisième dalle détachée des autres, à environ 400 à 600 km sous la surface du nord du Canada. En “remontant le temps”, cette dalle du Yukon, semblerait alors correspondre à la forme calculée de cette fameuse ancienne plaque nommée Resurrection.

Lorsque nous les avons “remontées” et “reconstruites” à la surface de la Terre, les limites de cette ancienne plaque tectonique de la Résurrection correspondaient bien aux anciennes ceintures volcaniques de l’État de Washington et de l’Alaska“, confirment les chercheurs.

plaques terre canada
Les emplacements des plaques tectoniques au large de la côte ouest de l’Amérique du Nord il y a 60 MA. Les restes de la plaque “Resurrection”, dont l’existence a longtemps été débattue, auraient été retrouvés. Crédits : Université de Houston

D’après les chercheurs, cette dalle du Yukon aurait progressivement dérivé vers le nord-est après que la plaque de la résurrection ait commencé à s’enfoncer dans le manteau il y a environ quarante millions d’années.

Les détails de l’étude sont publiés dans le bulletin de la Geological Society of America.