in

Fossile exceptionnel : cette plante s’est épanouie avant l’arrivée des dinosaures

Crédits : Review of Palaeobotany and Palynology

Une équipe de paléobotanistes annonce avoir identifié les restes d’une plante ayant évolué il y a 280 millions d’années, bien avant l’avènement des dinosaures. Des membres de ce même ordre ornent encore aujourd’hui les jardins et autres parterres de forêts du sud.

Une découverte exceptionnelle

Avant que les premiers mammifères et dinosaures ne voient le jour, une plante est sortie de terre au niveau de l’actuel Brésil, sur le supercontinent Gondwana. Près de 280 millions d’années plus tard, ses restes fossiles ont été découverts et analysés par une équipe de paléobotanistes. Cette plante n’est autre que l’un des premiers membres de la lignée des Cycadales, encore présente aujourd’hui. Cette incroyable découverte vient de faire l’objet d’un article dans la Review of Palaeobotany and Palynology.

Ce fossile de plante a été déterré il y a plusieurs décennies déjà. À l’époque, les botanistes l’avaient en revanche identifié à tort comme appartenant à un groupe différent connu sous le nom de Lycopsides. Ces plantes étaient nombreuses dans cette partie du Gondwana à cette époque, de sorte que le fossile n’a pas attiré beaucoup d’attention jusqu’à ce que M. Spiekermann, dans le cadre de sa thèse de doctorat, y jette un nouveau coup d’oeil. Et il est catégorique : cette plante appartient à l’ordre des Cycadales.

De nos jours, les Cycadales sont souvent considérées comme des “fossiles vivants“, dans ma mesure ces plantes ont conservé bon nombre des mêmes caractéristiques que leurs ancêtres.

Celle-ci n’échappe pas à la règle. L’anatomie végétative de cette plante nommée Iratinia australis, représentée par petit morceau de bois d’environ 13 cm de long pour environ 6,5 cm de diamètre, est en effet “remarquablement similaire à celles qui vivent aujourd’hui“, souligne en effet le chercheur. “Si vous coupez avec une machette une cycadale aujourd’hui, vous verrez le même modèle que celui de notre fossile”.

fossile plante
Crédits : Review of Palaeobotany and Palynology

Une plante à la résilience étonnante

Les Cycadales ont prospéré, mais n’ont jamais réellement dominé le règne végétal. Leur apogée remonte à plus de 120 millions d’années. Ensuite, les plantes à fleurs, qui se reproduisent plus rapidement et s’adaptent aux niches écologiques changeantes, se sont fait une place de choix sur le devant de la scène.

Cette nouvelle découverte nous livre davantage d’informations sur la résilience de ces plantes qui, on le rappelle, ont essuyé deux extinctions massives. La première, opérée à la fin de la période géologique permienne il y a 252 millions d’années, avait ouvert la voie évolutive à la montée des dinosaures, tandis que la seconde, il y a 66 millions d’années, avait clôturé le règne de ces derniers. Entre-temps, les Cycadales ont probablement été consommées par certains des plus grands herbivores de la planète.

Aujourd’hui encore, ces plantes s’épanouissent sur plusieurs continents, représentées par environ 350 espèces. L’une des plus connues est peut-être le Cycas du Japon, une plante ornementale qui ressemble à un petit palmier; mais qui n’en est pas un.