in

Une pilule pour faciliter la vie des intolérants au gluten

Crédits : Kazejin / Pixabay

À l’Université de l’Alberta, au Canada, un professeur en sciences pharmaceutiques a mis au point une pilule qui pourrait permettre aux personnes intolérantes au gluten de consommer, de temps en temps, des aliments qui en contiennent. Le tout sans mettre en danger leur santé.

La maladie cœliaque, plus communément appelée l’intolérance au gluten, est un désordre génétique déclenché par l’ingestion du gluten, une protéine qui se trouve entre autres dans le blé, l’orge et le seigle, qui cause une inflammation du petit intestin et empêche l’absorption des nutriments. Aujourd’hui, on compte environ 600 000 personnes en France diagnostiquées intolérantes.

Si une mode récente pousse de plus en plus de personnes qui n’y sont pas intolérantes à adopter un régime sans gluten, qui n’offre pourtant aucun bénéfice pour la santé, c’est dans l’autre sens qu’un professeur de l’Université de l’Alberta a travaillé, en mettant au point une pilule. Ce médicament permettrait en effet aux intolérants de consommer, de temps à autre, des aliments qui contiennent du gluten sans causer de dommages aux intestins et sans éprouver des symptômes tels que des problèmes digestifs et des crampes.

C’est Hoon Sunwoo, professeur en sciences pharmaceutiques, qui a passé une dizaine d’années à mettre au point cette pilule utilisant les anticorps présents dans les jaunes d’œuf pour enrober le gluten, lui permettant de passer dans le corps sans provoquer de dommages. « Mon ami souffre de la maladie cœliaque. Nous ne pouvons jamais prendre une bière ensemble. C’est la raison pour laquelle j’ai développé cette pilule, pour mon ami. »

Mais attention, ce médicament n’offre en rien une guérison de la maladie cœliaque, il s’agit simplement d’une aide pour les intolérants. « Il ne s’agit pas de traiter la maladie cœliaque ou de la guérir. Il s’agit seulement d’améliorer la qualité de vie de ceux qui vivent avec la maladie pour leur permettre de se socialiser avec leurs pairs et leurs amis », explique le docteur Sunwoo. Ceux qui la consommeront devront continuer à suivre leur régime strict, et prendre la pilule cinq minutes avant de manger ou boire afin d’être protégés des effets du gluten durant une ou deux heures.

Des essais pour évaluer la sécurité du produit ont été effectués et se sont révélés concluants et désormais, c’est une phase d’essais pour évaluer son efficacité qui est prévue.

Source : radiocanada