in

Une pilule de jouvence bientôt testée par des chercheurs ?

Crédits : Kazejin / Pixabay

Une « pilule de jouvence » devrait bientôt faire l’objet d’un essai clinique avec comme objectif de « prolonger la durée de vie ».

Gagner deux à cinq années de vie sera peut-être bientôt possible. C’est en tout cas l’ambition du chercheur Nir Barzilai, de l’Albert Einstein College of Medicine (New York), qui lance le premier essai clinique d’un médicament avec pour objectif de prolonger la durée de vie.

Baptisé TAME (Targeting Aging with Metformin), le projet vise à suivre 3.000 personnes non diabétiques de plus de 70 ans, traitées (ou non) à la metformine pendant cinq ans. En 2008, une étude révélait en effet que ladite molécule augmentait la longévité de souris traitées. Une autre étude menée en 2014 par l’université de Cardiff montrait que des sujets diabétiques traités avec cette même molécule avaient une espérance de vie 15 % plus longue que les non-diabétiques (voir le communiqué de l’Université). Une autre molécule antiâge, la rapamycine (un immunosuppresseur couramment prescrit en cas de greffes) sera également testée sur des chiens.

Quant à cette nouvelle avancée, les avis divergent. Quand certains estiment que prolonger la vie de malades condamnés prématurément est une grande avancée, d’autres se demandent pourquoi l’on s’obstine tant à vouloir repousser une étape « normale » de la vie indéfiniment, si ce n’est pour « croupir dans ses couches avec personne pour vous rendre visite ». Et vous, la jouvence vous fait-elle rêver ?

Sources : CardiffS & A