in

Vidéo : quand une Tesla confond la Lune avec un feu de circulation

Crédits : rkarkowski/Pixabay

Il y a quelques jours, un conducteur de Tesla a remarqué que son véhicule émettait des lectures étranges alors qu’elle roulait sur l’autoroute. En réalité, la voiture confondait la Lune, postée dans la ligne de mire, avec une série de feux de circulation.

L’Autopilot de Tesla est l’une des fonctionnalités les plus prisées aux États-Unis. L’introduction récente d’une nouvelle version du système de conduite entièrement autonome (FSD) représente un nouveau pas en avant dans le domaine de l’assistance à la conduite. Il n’empêche, elle comporte toujours son lot de problèmes.

Récemment, un conducteur a partagé sur Twitter l’une de ces limites. Sur les images, on y voit la technologie de conduite assistée interpréter régulièrement la Lune comme un feu de circulation orange sur une autoroute.

En outre, le véhicule semblait se souvenir qu’il évoluait sur l’autoroute, préférant ainsi maintenir une vitesse constante de 100km/h au lieu de ralentir à chacun de ces feux avant qu’ils ne deviennent rouges.

Un parfait exemple de « cas limite »

Si cette erreur est au premier abord amusante (d’autant qu’elle n’a mis personne en danger), elle illustre parfaitement la difficulté de développer des véhicules autonomes capables de véritablement comprendre leur environnement même si cette technologie est parfois capable de détecter des dangers avec une rapidité impressionnante.

Ce genre de problème est ce que l’on appelle dans l’industrie des voitures autonomes un « cas limite » qui, grossièrement, peut être difficilement prévu au moment de la conception du système. Il est en effet très compliqué de préparer des systèmes de conduite autonome pour l’incroyable gamme de cas extrêmes qu’ils pourraient rencontrer dans le monde réel.

Ce n’est en effet pas le premier du genre. En avril dernier, un autre conducteur de Tesla s’est par exemple aperçu que sa voiture « appuyait sur les freins » à cause d’un panneau d’arrêt imprimé sur un panneau d’affichage publicitaire planté sur le bas-côté de la route.

Plus récemment, un propriétaire de Tesla Model 3 a également rencontré ce type de problème inhabituel sur l’autoroute, encore une fois partagé sur Twitter. La voiture semblait en effet détecter une traînée sans fin de feux de circulation alors qu’il roulait à plus de 120 km/h. Après de nombreuses spéculations, l’auteur a finalement posté une vidéo de suivi révélant qu’il conduisait derrière un camion transportant… des feux de circulation désactivés.

Là encore, la voiture n’a jamais semblé essayer de s’arrêter, ce qui est finalement une bonne chose. Une telle manœuvre aurait en effet pu s’avérer désastreuse.