in

Une pièce de monnaie chinoise médiévale déterrée au Royaume-Uni

Crédits : Hampshire cultural Trust

Une pièce chinoise datant du Moyen Âge a récemment été déterrée dans le sud de l’Angleterre. La découverte pourrait laisser entendre que les liens séculaires entre l’Europe et la Chine étaient beaucoup plus étendus qu’on ne le pensait auparavant durant l’époque médiévale.

Réalisée en alliage de cuivre, la pièce de 25 millimètres a été émise pour la première fois entre 1008 et 1016 apr. J.-C. (dynastie des Song du Nord) sous le règne de Zhong xiangfu 大中祥符, le troisième nianhao de l’empereur Zhenzong 真宗, bien qu’elle soit probablement restée en circulation durant des siècles suivants. Gravées d’un seul côté, ces pièces circulaires présentaient un trou carré au milieu permettant de les enfiler.

Déterrée à Buriton, dans le comté anglais du Hampshire, on ne sait pas comme cette relique médiévale s’est retrouvée dans la région. A-t-elle été perdue par un collectionneur moderne ou bien par un marchand de l’époque ? La Dre Caitlin Green, historienne à l’Université de Cambridge au Royaume-Uni, penche pour la seconde option pour plusieurs raisons.

Une pièce perdue il y a plusieurs siècles

D’une part, la pièce a été découverte dans un champ rempli d’artefacts médiévaux. Sur place ont en effet été retrouvées une pièce du roi Jean frappée à Londres en 1205-1207 ou encore deux autres pièces de monnaie datant du XVIe siècle. En outre, les archéologues ont déjà découvert une autre pièce de monnaie de la dynastie des Song du Nord en Angleterre (à Cheshire, un comté du nord-ouest de l’Angleterre).

Le fait que nous ayons maintenant deux pièces de la dynastie des Song du Nord du XIe siècle toutes deux récupérées dans ce qui semble être des sites médiévaux montre qu’elles doivent être véritablement anciennes“, écrit l’historienne dans un article de blog.

Fait intéressant, cette découverte a également été faite à une trentaine de kilomètres du seul morceau de poterie médiévale chinoise importée confirmée d’Angleterre. Il s’agit d’un tesson de porcelaine bleu et blanc provenant d’une petite tasse ou d’un bol datant de la fin du XIVe siècle, retrouvé à Lower Brook Street, Winchester.

Carte représentant le territoire de la dynastie Song au XIe siècle. Crédits : Augusta 89/Wikipédia

Il convient également de noter que des artefacts chinois ont été trouvés dans une grande partie du monde, à savoir le long des côtes de l’Inde, de la péninsule arabique, de l’Afrique de l’Est et de la Méditerranée, transportés le long de la célèbre Route de la Soie. Aussi, il n’est pas exagéré de penser que cette région du sud de l’Angleterre pourrait elle aussi avoir tissé des liens étroits avec Chine impériale via des routes maritimes.