Photo : un télescope repère la sonde OSIRIS-REx de retour sur Terre

OSIRIS-REx
Une illustration de la capsule de retour d'échantillons OSIRIS-REx transportant du matériel de l'astéroïde Bennu vers la Terre. Crédits : Studio de visualisation scientifique de la NASA Goddard

Des chercheurs ont utilisé le télescope de l’Observatoire du Roque de los Muchachos de l’agence spatiale européenne, situé dans les îles Canaries, pour capturer une photo de la sonde OSIRIS-REx huit jours avant l’atterrissage prévu de sa capsule d’échantillons dans le désert de l’Utah.

La fin d’un long voyage

Lancée en septembre 2016, OSIRIS-REx avait pour mission de prélever des échantillons de roche et de poussière de l’astéroïde Bennu et de les rapporter sur Terre. En octobre, la sonde avait réussi à récupérer environ 250 grammes de matériaux, soit beaucoup plus que les 60 grammes prévus initialement. Elle avait ensuite entamé son voyage de retour sept mois plus tard. Cet incroyable périple touche désormais à sa fin.

Il est en effet prévu qu’OSIRIS-REx largue sa capsule d’échantillons ce dimanche 24 septembre. La précieuse cargaison sera ensuite récupérée dans un désert de l’Utah environ quatre heures plus tard, puis elle sera transportée vers le Johnson Space Center de la NASA, à Houston, qui conservera le matériel et supervisera sa distribution à différents laboratoires du monde entier.

Les chercheurs analyseront en détail ce matériel pour en savoir plus sur les débuts du système solaire. Les astéroïdes comme Bennu sont en effet considérés comme des reliques quasiment inchangées depuis la naissance du Soleil il y a environ 4,6 milliards d’années. Il est également avancé que des astéroïdes riches en carbone comme Bennu ont pu jouer un rôle clé dans la fourniture des éléments constitutifs de la vie sur Terre.

OSIRIS-REx échantillons
Images du vaisseau OSIRIS-REx montrant le bras robotique alors qu’il descendait vers la surface de l’astéroïde (à gauche). L’image de droite montre le bras en train de remuer la poussière et les roches en vue de la collecte d’échantillons. Crédits : Goddard Space Flight Center de la NASA

La sonde repérée depuis la Terre

En attendant, des chercheurs ont repéré la sonde le 16 septembre dernier depuis l’Observatoire du Roque de los Muchachos (un mètre d’ouverture), situé sur l’île de La Palma. OSIRIS-REx se trouvait alors à 4,66 millions de kilomètres de la Terre. Ce télescope était utilisé à l’origine pour suivre les débris spatiaux et tester la technologie de communication laser.

« Cette image est une combinaison de 90 images individuelles, chacune avec une exposition de 36 secondes« , précise l’ESA dans un communiqué jeudi 21 septembre. « Elles ont ensuite été combinées de manière à prendre en compte le mouvement du vaisseau spatial, qui ne se déplace pas en ligne droite, ce qui provoque la courbure et la déformation des étoiles apparemment étirées en arrière-plan« .

OSIRIS-REx
La sonde OSIRIS-REx vue à 4,6 millions de km de la Terre le 16 septembre. Crédits : ESA

Rappelons qu’une fois sa capsule d’échantillons larguée ce dimanche, la sonde OSIRIS-REx continuera son voyage dans le système solaire dans le but de rejoindre un autre astéroïde nommé Apophis en 2029.