in

Variant Delta : Pfizer propose une 3e injection et développe un nouveau vaccin

Crédits : U.S. Secretary of Defense/Wikipédia

Pfizer-BioNTech assure qu’une troisième dose de son vaccin anti-Covid offre une protection immunitaire encore plus efficace contre le SarS-CoV-2. Les deux sociétés vont demander une autorisation en ce sens à la FDA. Elles ont également annoncé le développement d’une version de leur vaccin contre le Covid-19 ciblant spécifiquement le variant Delta.

Pfizer et BioNTech ont annoncé jeudi qu’ils développaient une version du vaccin contre le coronavirus ciblant le variant Delta qui représente aujourd’hui près de 50% des contaminations en France. Ce nouveau vaccin ciblera l’intégralité de la protéine de pointe du virus et non simplement une partie comme c’est le cas avec le vaccin actuellement proposé. Les essais cliniques devraient débuter en août.

Les deux sociétés rapportent également les “résultats prometteurs” d’études sur des personnes ayant reçu une troisième dose de leur vaccin original. D’après elles, un rappel administré six mois après la deuxième dose du vaccin augmenterait de cinq à dix fois la puissance des anticorps contre tous les variants.

Notez que ces données n’ont pas été évaluées par des pairs. Elles n’ont donc pas été officiellement publiées dans une revue scientifique. Malgré tout, Pfizer et BioNTech prévoient de soumettre leurs conclusions dans les semaines à venir à la Food and Drug Administration (FDA).

L’annonce de Pfizer critiquée

Dans un communiqué commun avec les Centers for Disease Control and Prevention, l’autorité sanitaire américaine a tout de même émis une réserve suite à cette annonce, soulignant que les Américains complètement vaccinés n’avaient pas besoin d’un rappel pour le moment. “Nous sommes prêts à recevoir des doses de rappel si et quand la science démontrera qu’elles seront nécessaires“, ont déclaré les deux agences.

De leur côté, citant les données d’Israël, Pfizer et BioNTech ont suggéré que l’efficacité de leur vaccin “pour prévenir à la fois les infections et les maladies symptomatiques” avait diminué dans les six mois après la vaccination. En outre, les responsables de la santé en Israël ont estimé que la couverture vaccinale complète proposée par le vaccin Pfizer-BioNTech n’était efficace qu’à 64% contre le variant Delta.

vaccin pfizer
Crédits : KitzD66/Pixabay

Néanmoins, les estimations d’Israël ont été contredites par d’autres études concluant que le vaccin est très efficace pour prévenir l’infection contre tous les variants. “Pfizer semble opportuniste en accrochant une annonce basée sur des données très précoces et non digérées d’Israël“, assène ainsi John Moore, virologue à Weill Cornell Medicine à New York.

Enfin, certains experts ont également remis en question les discussions sur les rappels pour les Américains alors qu’une grande partie du monde n’a pas encore reçu ne serait-ce qu’une seule dose. “Il est impossible d’ignorer la situation mondiale“, a déclaré Natalie Dean, biostatisticienne à l’Université Emory à Atlanta. “C’est difficile pour moi d’imaginer recevoir une troisième dose alors qu’il y a des travailleurs de première ligne qui traitent des patients de Covid qui n’ont toujours pas été vaccinés“.