in

Peste porcine : des drones contaminent des élevages en Chine !

Crédits : Pixabay

Une incroyable affaire s’est révélée en Chine, impliquant des criminels utilisant des drones à des fins malveillantes. Ces derniers ont tenté de contaminer des exploitations porcines afin de leur acheter de la viande à bas prix. Le but ? Revendre cette viande au prix fort en prétendant que celle-ci est saine !

Contaminer les porcs avec des drones

En juin 2019, nous évoquions la plus grande épidémie animale jamais vue sur la planète. Depuis l’été 2018, plusieurs millions de porcs ont été abattus en Chine ainsi qu’au Vietnam. En cause ? La peste porcine africaine, une maladie très contagieuse et surtout n’ayant aucun traitement à ce jour. Selon les estimations, plus de 200 millions de porcs risquaient à terme d’être abattus, et ce rien qu’en Chine.

Le fait est que certains profitent de cette terrible mésaventure. Comme l’explique le South China Morning Post dans un article publié le 20 décembre 2019, des gangs se sont mêlés à l’affaire en raison de l’envolée du prix de la livre de porc. Des membres de ces organisations utilisent des drones transportant des objets contaminés par la peste porcine. Il s’agissait de larguer ces objets dans les exploitations afin de contaminer les bêtes.

cochons
Crédits : Pixabay

Les exploitants se défendent

En contaminant les exploitations, les gangs espèrent récupérer les bêtes à très bas prix. L’objectif est de revendre la viande à prix fort en la faisant passer pour saine. Par ailleurs, les malfaiteurs lancent également des rumeurs d’infection afin d’effrayer les exploitants et les pousser à vendre. L’utilisation de drones a contraint certains éleveurs à se défendre. En effet, ces derniers ont maintenant des brouilleurs afin d’empêcher les appareils de passer au-dessus de leur domaine. Malheureusement, cette mesure plutôt efficace contre les drones a eu un impact qui n’avait pas été calculé en amont.

Effectivement, le trafic aérien a été perturbé dans le ciel de la province de Zhaozhou, dans le nord-est de la Chine. Le personnel a régulièrement observé des pertes de signal et a donné l’alerte. Ainsi, le système de défense d’un éleveur a été découvert. Toutefois, les autorités ont été indulgentes avec l’homme, comprenant pourquoi ce dernier avait utilisé le fameux brouilleur. Enfin, rien ne dit que les autorités chinoises ont un plan pour endiguer le problème. Il s’agit évidemment d’une affaire très préoccupante dans la mesure où le pays a énormément de mal à faire face à cette crise.

Articles liés :

Chine : une véritable hécatombe dans les élevages de porcs !

En Chine, on élève des porcs aussi lourds que des ours polaires !

Ils ont fait naître deux hybrides porcs-singes