in

Le rover Perseverance établit un record de distance sur la planète rouge

Crédits : NASA/JPL-Caltech

Selon le Jet Propulsion Laboratory de la NASA, la fonction d’autoconduite du rover Perseverance fonctionne visiblement très bien. Grâce à elle, il aurait en effet récemment effectué le plus long trajet jamais réalisé en une seule journée martienne par un rover en parcourant 245,76 m.

Entre assistance et autonomie

Sur Mars depuis près d’un an, le Perseverance a pour objectif de sonder la présence de vie passée sur la planète rouge. Dans le cadre de sa mission, le rover doit également mettre plus de quarante échantillons sous scellé afin qu’ils puissent être rapportés sur Terre. Pour atteindre les objectifs scientifiques ambitieux de cette mission, « nous avons besoin que le rover couvre beaucoup de terrain« , déclarait en 2019 Katie Stack Morgan, scientifique adjointe du projet Mars 2020.

Pour couvrir autant de terrain, Perseverance est conçu pour prendre plus de décisions de conduite que n’importe quel rover précédent. Le rover est en effet équipé d’un système AutoNav impliquant des caméras de navigation couleur à plus haute résolution et à large champ de vision, un « cerveau » informatique supplémentaire pour le traitement des images et la création de cartes, et un logiciel de navigation automatique plus sophistiqué.

Perseverance ne peut néanmoins pas se débrouiller seul avec l’AutoNav. L’implication de l’équipe au sol reste essentielle dans la planification et la conduite des différents itinéraires. En raison du retard du signal radio entre la Terre et Mars, les chercheurs ne peuvent pas simplement faire avancer le rover avec un joystick. Au lieu de cela, ils scrutent les images satellites et enfilent parfois des lunettes 3D pour analyser l’environnement du rover. Une fois l’itinéraire déterminé, l’équipe transmet les instructions à Perseverance. Ce dernier les exécute ensuite le lendemain.

perseverance
Photo prise le 13 janvier 2022 (Sol 320). Crédits : NASA/JPL-Caltech.

Plus de 245 mètres en une journée

Malgré ce besoin d’assistance évident, les capacités autonomes du rover sont un véritable atout pour la mission. Toutes ces améliorations doivent en effet permettre au rover de parcourir environ deux cents mètres par jour martien en moyenne. Pour mettre cela en perspective, le trajet le plus long en une seule journée martienne était jusqu’à présent de 214 mètres. Ce record avait été établi par le rover Opportunity. Toutefois, tous les records sont faits pour être battus.

Le 4 février dernier, la « fonction d’autoconduite » de Perseverance aurait en effet permis à ce dernier de parcourir 245,76 m. Avant son trajet, le rover était resté sur place depuis plusieurs semaines pour se débarrasser de plusieurs cailloux restés coincés dans son système après avoir tenté de récolter un nouvel échantillon.

Ce problème étant finalement résolu, le rover avait alors effectué quelques repérages de dernière minute avant de reprendre la route. Son nouveau voyage, long de plusieurs kilomètres, le mènera finalement vers un delta voisin. Cet environnement, qui abritait jadis de l’eau, pourrait encore héberger d’anciens microbes. Les différents échantillons collectés dans la région seront donc très précieux.