in

Perseverance dépose un premier échantillon aujourd’hui

perseverance forage
Deux trous de forage sur Mars. Crédit : NASA/JPL

Le rover Perseverance s’apprête à déposer une cache d’échantillons collectés au cours de ces derniers mois sur Mars. Le premier de ces tubes sera placé au sol aujourd’hui. Le succès de cette opération ne sera connu que demain.

La vie est-elle un jour apparue sur Mars ? Pour tenter de le savoir, Perseverance collecte des échantillons dans le cratère Jezero, qui abritait jadis un lac alimenté par un delta de rivière. Ils sont ensuite stockés dans des tubes scellés dans l’attente d’être récupérés lors d’une prochaine mission pour être rapportés sur Terre au début des années 2030.

Jusqu’à présent, le rover a récolté une vingtaine d’échantillons, dont deux contiennent du régolithe (roches en miettes sous forme de poussière). Lors d’un briefing en ligne tenu le 16 décembre dernier, les responsables de la mission ont annoncé que dix de ces échantillons seraient bientôt déposés au sol. Une première opération sera tentée ce lundi 19 décembre. Les images renvoyées le lendemain confirmeront ou non le succès de la manœuvre.

Pourquoi déposer des échantillons au sol ?

Il est toujours question que Perseverance lui-même remette les tubes d’échantillons à l’atterrisseur qui se posera sur place au début des années 2030. Ces échantillons seront ensuite placés dans une petite fusée chargée de les mettre en orbite. Les tubes remis auront ainsi été conservés bien au chaud à l’intérieur du rover.

Cependant, il est encore possible que Perseverance ne soit pas capable d’assurer ses objectifs dans quelques années. Si tel est le cas, la NASA ne veut pas perdre la chance de pouvoir analyser quand même ces échantillons. C’est pourquoi l’agence américaine enverra deux petits hélicoptères au cours de cette prochaine mission. Ils seront déployés en cas problème avec Perseverance, d’où l’intérêt de déposer quelques échantillons au sol. De cette manière, ils pourront être récupérés plus facilement pour être remis à l’atterrisseur.

perseverance
La foreuse de Perseverance. Crédit : NASA

Ces hélicoptères seront similaires à Ingenuity, à la différence près qu’ils seront munis d’un bras permettant de ramasser les échantillons de tubes et de roues sur chacune de leurs quatre pattes d’atterrissage. Chacun pourra transporter un échantillon de 150 grammes à la fois. Le processus de récupération prendra environ quatre jours par tube.

La cache est située dans une région appelée Three Forks. Le terrain est plat avec peu de rochers ou d’autres obstacles, ce qui minimisera les risques lors de l’atterrissage de la mission de récupération. Notez que les tubes ne seront pas largués en un seul endroit, mais plutôt répartis sur des dizaines de mètres.

Une fois ce dépôt terminé, Perseverance poursuivra sa mission scientifique et se dirigera vers le sommet du delta créé par l’ancienne rivière qui coulait jadis dans le cratère. Il y collectera alors des échantillons supplémentaires.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.