in

Perseverance : où se trouve-t-il et quelles sont les prochaines étapes ?

Crédits : NASA

Perseverance s’est posé avec succès sur Mars hier soir, marquant un nouvel exploit technique incroyable. Lors de leur première conférence de presse tenue après l’atterrissage, les scientifiques de la NASA et du JPL ont révélé plusieurs informations sur l’endroit où le rover se situe précisément, et sur les prochaines étapes à venir.

Une jolie place de parking !

Comme vous le savez, il était prévu que Perseverance atterrisse dans le cratère Jezero, une formation de 45 kilomètres de large censée avoir abrité de l’eau il y a entre trois et quatre milliards d’années. Mais où s’est-il posé, précisément ? Al Chen – qui dirigeait l’équipe d’entrée, de descente et d’atterrissage – a déclaré que le rover a atterri à environ 1,7 km du centre de sa zone d’atterrissage prévue, dans une zone “peu accidentée”.

Montrant l’image ci-dessous, le chercheur a souligné que les zones bleues étaient considérées comme “acceptables” pour l’atterrissage. Les zones en jaune étaient jugées “incertaines”, tandis que celles en rouge étaient les plus risquées. Ici, les chances de se poser avec succès n’étaient que de 4 %.

Comme vous pouvez le voir, le logiciel de Perseverance a réussi à le placer dans un canal bleu relativement étroit entouré de rouge. «Nous avons réussi à trouver cette place de parking», a plaisanté Chen. Le rover s’est également retrouvé quasiment droit, avec une inclinaison de seulement 1,2 degré.

perseverance nasa mars
Crédits : NASA

Une vidéo dès lundi ?

L’une des premières choses à faire ensuite sera de récupérer des images et du son enregistrés durant la phase d’atterrissage. Cela nécessite l’utilisation d’une antenne à faible gain pour transmettre des données à des sondes en orbite autour de Mars.

D’après Jennifer Trosper, chef de projet adjoint du rover, l’orbiteur Mars Odyssey devrait passer brièvement au-dessus de Perseverance dans les prochaines heures, suivi de l’orbiteur Mars Trace Gas, qui devrait pouvoir capturer de plus grandes quantités de données. Matt Wallace, un autre chef de projet adjoint, souligne que ces informations pourraient être suffisantes pour permettre à la NASA de publier une vidéo de l’atterrissage dès lundi.

Quant aux premières images partagées par l’agence américaine, notez qu’elles ont été prises avec des bouchons d’objectif transparents sur les caméras de navigation du rover. C’est pourquoi elles sont de basse qualité. Rassurez-vous, nous pouvons nous attendre à de bien meilleures images au cours de ces prochaines semaines. Pour les obtenir, Perseverance devra déployer son mât, équipé de sa caméra d’imagerie principale.

perseverance
Crédits : NASA/ Bill Ingalls

Ingenuity et premières opérations de forage

Pour l’heure, il est encore trop tôt pour se déplacer. Après avoir passé plusieurs jours à vérifier tous les instruments du rover, la prochaine grande étape consistera à installer le logiciel de conduite et de navigation de Perseverance. Ces opérations devraient prendre entre trois et quatre jours supplémentaires avant de pouvoir commencer à se déplacer à la surface.

Une fois cette étape validée, l’accent sera mis sur le premier vol-test du petit hélicoptère Ingenuity.

Dès que les équipes de la NASA auront déterminé le site idéal, Perseverance déposera le giravion au sol environ six jours plus tard avant de s’écarter. Environ une semaine plus tard, les responsables de mission se donneront alors une trentaine de jours pour tester ses capacités. Il est ensuite probable que, dans la foulée, le rover commence à échantillonner certaines roches dans son environnement immédiat.

Ken Farley, de Caltech, souligne que les zones entourant actuellement Perseverance pourraient être intéressantes à étudier. En revanche, à long terme, l’objectif sera de se diriger vers ce qui semble être les restes d’un ancien delta, au nord-ouest (dans le coin supérieur gauche de l’image en haut). Cette zone devrait offrir de nombreuses opportunités de collecte pour une mission de retour d’échantillons encore en phase de planification.

À titre d’information, ce delta se trouve à environ deux kilomètres de l’endroit où se trouve actuellement le rover. Ce n’est donc pas tout à fait la porte à côté, et de nombreuses possibilités de découvertes fortuites pourront être faites le long de cette route.