in

Quels pays offrent les meilleurs soins médicaux ?

Crédits : R. BARBER THE LANCET 2017

Un classement très attendu concernant la qualité des soins médicaux a été publié ce vendredi. On a pu voir que ni le Japon ni le Canada ne sont dans le top 10, la France finit 15e, et les États-Unis finissent 35es, un chiffre plutôt grave.

Le journal The Lancet a présenté le classement des pays en fonction de leur qualité de soins médicaux. Dans le haut du classement, nous retrouvons l’Andorre, suivie de peu par l’Islande avec ensuite la Suisse, la Suède, la Norvège, l’Australie, la Finlande, l’Espagne, les Pays-Bas et finalement le Luxembourg. Sur les 20 pays les plus hauts du classement, 18 d’entre eux se trouvent en Europe occidentale où pratiquement toutes les nations possèdent une couverture de santé universelle.

Les États-Unis où un Congrès républicain veut rétracter les réformes qui ont donné à des millions d’individus un accès à l’assurance maladie finissent 35es, 5 places en dessous de la Grande-Bretagne. Le classement a été réalisé en fonction de l’indice d’accès et de qualité des soins de santé (Healthcare Access and Quality Index) et est basé sur les taux de décès pour 32 maladies pouvant être traitées par des soins médicaux appropriés : tuberculose, infections respiratoires, maladies traitées par vaccins, cancers, maladies cardiaques et troubles chez la femme enceinte.

Le classement de l’indice d’accès et de qualité des soins de santé dans le monde et par pays, en 1990/Crédits : R. BARBER THE LANCET 2017
Malgré les améliorations nettes depuis 1990, les chiffres du classement en 2015 montraient encore de nombreuses inégalités/Crédits : R. BARBER THE LANCET 2017

Depuis 1990 où un autre classement avait été effectué, on peut constater que tous les pays du monde se sont améliorés, mais nombreux sont encore loin derrière les pays développés, notamment en Afrique et en Océanie. Mis à part l’Afghanistan, Haïti et le Yémen, les 30 derniers pays du classement sont tous des nations d’Afrique subsaharienne.

Les pays les plus bas en Asie sont l’Indonésie, les Philippines, l’Inde et le Brunei et en Afrique, le Botswana, l’Afrique du Sud, le Lesotho obtiennent des résultats faibles, alors que ceux-ci avaient de réels moyens pour améliorer leur qualité médicale. La République centrafricaine est la dernière du classement. Le Royaume-Uni obtient un résultat plutôt mauvais, malgré son efficacité dans les traitements de maladies cardiovasculaires, mais le pays est en retard sur le traitement de certains cancers selon Marin McKee, professeur à la London School of Hygiene and Tropical Medicine. Entre 1990 et 2015, les pays qui ont accru de manière importante leur qualité médicale sont la Chine, la Turquie, la Corée du Sud, le Pérou et les Maldives.

Le directeur de l’Institute for Health Metrics and Evaluation à l’Université de Washington, Christopher Murray, a déclaré qu’« en dépit de l’amélioration de la qualité et de l’accès aux soins depuis 25 ans, les inégalités entre pays développés et pays pauvres n’ont fait qu’augmenter. » Ces disparités sont inquiétantes. Certains scientifiques tirent la sonnette d’alarme, car de nombreux pays sont encore en retard dans le développement et la qualité des soins médicaux.