in ,

Dans les pays nordiques, les bébés peuvent faire leur sieste à l’extérieur

sieste bébé
Crédits : FamVeld / iStock

Dans les pays nordiques, il est plutôt commun de laisser les nouveau-nés faire leur sieste en plein air, même s’il fait très froid. Cela serait signe de bonne parentalité et d’une certaine qualité de vie. Cette pratique longtemps incomprise a reçu le soutien d’une étude scientifique qui en vante les mérites et bienfaits sur la santé.

Une pratique culturelle…

À New York, en 1997, Annette Sorensen avait eu quelques démêlés avec la justice. Cette mère d’origine danoise s’était en effet retrouvée au poste de police du jour au lendemain. Son erreur ? Avoir laissé son nouveau-né devant un restaurant alors que régnait un froid quasi polaire à l’extérieur. À la vue du nourrisson dans son landau, des voisins ont rapidement appelé les forces de l’ordre.

Inculpée de tentative d’infanticide, Annette Sorensen clamait pourtant que l’enfant faisait simplement une sieste sous sa surveillance depuis la fenêtre du restaurant. Selon la légende, l’ambassadeur du Danemark lui-même a alors apporté son aide, sauvant la mère d’une sévère incarcération. Le diplomate a été dans l’obligation de certifier sur l’honneur qu’Annette Sorensen n’était pas atteinte de folie.

En 2012, elle a d’ailleurs publié l’ouvrage Un ver dans la pomme, relatant cette histoire incroyable. Elle désirait en quelque sorte remettre les pendules à l’heure et raconter sa version des faits. Il faut dire qu’à l’époque, la justice n’était pas la seule à avoir malmené la jeune femme puisque la presse et de nombreux habitants l’avaient également fustigée.

Il se trouve qu’en réalité, la pratique de laisser son enfant faire une sieste l’extérieur par grand froid est culturellement très présente en Scandinavie, mais également dans les pays baltes, ainsi qu’en Russie.

sieste bébé
Crédits : encrier / iStock

… non dénuée de sens sanitaire

Alors qu’il ne viendrait aucunement à l’idée à des parents français de laisser leur enfant dormir dans le froid, les Nordiques estiment quant à eux qu’il s’agit d’une preuve de bonne parentalité. Il est aussi question d’une certaine qualité de vie, notamment en Scandinavie où les villes restent à taille humaine et sont beaucoup plus tranquilles que certaines grandes capitales. Néanmoins, il faut savoir que cette pratique est loin d’être prise à la légère. En effet, l’enfant est « emballé » dans plusieurs couches de vêtements, bonnets, moufles et couvertures très épaisses.

En 2011, le chercheur Marjo Tourula de l’Université d’Oulu (Finlande) a publié une étude sur le sujet. C’était la première du genre. Ces travaux ont permis de comprendre que la pratique améliorait les défenses immunitaires de l’enfant, mais également la qualité de son sommeil. Par ailleurs, les résultats de l’étude ont conclu que la température idéale pour une petite sieste en extérieur était de -5°C.