in

Quels sont les pays qui exportent et importent le plus de blé au monde ?

Crédits : IakovKalinin / iStock

Les exportations mondiales de blé représentent plus de 50 milliards de dollars par an. Or, la Russie et l’Ukraine, actuellement en conflit, représentent une part importante de ces exportations. Une infographie récente permet d’identifier les plus gros exportateurs et importateurs de blé dans le monde.

Le commerce mondial du blé en infographie

Il y a quelques semaines, nous expliquons que l’Ukraine bénéficiait d’un sous-sol abondant en matières premières de toutes sortes : pétrole, gaz et dépôts aurifères. Toutefois, la richesse de ce pays se situe surtout au niveau de ses terres arables : les tchernozioms. Celles-ci se caractérisent notamment par une présence d’humus en grande quantité (entre 3 à 15 %) contre 0,5 à 2% seulement pour les terres arables françaises. Ainsi, voir l’Ukraine figurer parmi les plus grands exportateurs de blé au monde n’est pas une surprise.

Comme l’indique une infographie publiée par le Courrier International le 9 avril 2022, l’Ukraine est d’ailleurs le 5e exportateur mondial de blé derrière la France. Le document se base sur les chiffres de l’Observatoire de la Complexité Economique (OEC) et indique que les plus gros clients de l’Ukraine sont l’Égypte, l’Indonésie et le Pakistan. L’Égypte est également le plus important client de la Russie, premier importateur mondial devant le Canada et les États-Unis.

infographie blé exportation
Crédits : Courrier International

La guerre en Ukraine menace certaines régions du globe

La Russie représente 19,5 % des importations mondiales de blé. Viennent ensuite le Canada (13,9 %), les États-Unis (13,7 %), la France (9,26 %) et l’Ukraine (8,97 %). Les autres exportateurs qui se dégagent dans une moindre mesure sont l’Australie, l’Allemagne, l’Argentine, la Lituanie et la Pologne. Les exportations mondiales de blé nourrissent principalement l’Afrique et le Moyen-Orient. Citons l’Égypte en exemple, principal client des géants mondiaux du blé. En effet, ce pays achète 32,1 % du blé exporté depuis la Russie et 26 % du blé provenant d’Ukraine. Ainsi, l’Afrique et le Moyen-Orient sont actuellement les régions les plus menacées par la guerre entre l’Ukraine et la Russie. Toutefois, d’autres pays le sont également, ceux-ci se trouvant principalement en Asie (Bangladesh ou Pakistan) et en Europe (Espagne, Grèce et Italie).

Première puissance économique mondiale, la Chine ne figure pas parmi les exportateurs de blé. En revanche, elle en importe énormément et ce n’est pas un hasard compte tenu de l’immensité de sa population. La Chine représente 17,9 % des exportations de blé provenant du Canada, 13,2 % de celui exporté depuis les États-Unis et 12,2 % des exportations françaises. La Chine reste ainsi plutôt épargnée par l’actuel conflit en Europe. En effet, ce pays ne se fournit ni en Russie ni en Ukraine.