in

Pays-Bas : bientôt une tour hybride en bois alimentée à l’énergie solaire

tour bois Nachteiland
Crédits : MVRDV

Afin de répondre à la demande croissante de logements tout en restant dans le développement durable, les Pays-Bas misent sur un type de construction singulier. Un bâtiment de ce type devrait d’ailleurs voir le jour dans un futur proche : une tour en bois à énergie positive de 22 étages.

La tour Nachteiland

De par sa qualité de matière première renouvelable et recyclable, le bois est un choix pertinent pour la construction de bâtiments passifs et écoresponsables. De plus, son pouvoir isolant élevé permet aux constructions d’atteindre de bonnes performances énergétiques. Preuve de cet engouement, plusieurs projets de constructions massives en bois sont en cours, notamment les gratte-ciel Vasterbroplan à Stockholm (Suède) et W350 à Tokyo (Japon) ou encore le stade Eco Park Stadium à Nailsworth (Royaume-Uni).

En attendant l’arrivée de ces monstres de bois, les entreprises MVRDV et Space Encounters se sont associées pour bâtir le Nachteiland, une tour de 22 étages pour une surface totale de 19200 m² qui devrait voir le jour dans le quartier en construction de Sluisbuurt, à Amsterdam (Pays-Bas). Comme l’indique une publication de MVRDV, il s’agit d’un immeuble hybride en bois et alimenté à l’énergie solaire. Ce projet est prévu pour associer durabilité, énergie propre, végétation et architecture futuriste.

« En tant que l’un des projets les plus visibles de ce nouveau quartier, nous sommes ravis d’établir la référence de ce qui peut être possible dans une communauté où la verdure et la durabilité sont les principes centraux. », a déclaré Jacob van Rijs, un des fondateurs de MVRDV.

tour bois Nachteiland 2
Crédits : MVRDV

Un surplus d’énergie verte de 3,03 kWh/m²/an

D’une hauteur de 70 mètres maximum, la tour Nachteiland accueillera 153 logements, ce qui permettra de répondre en partie à une demande en hausse. Plusieurs blocs composent la construction dont la taille sera variable selon les usages (logements, commerces, etc.). Par ailleurs, des espaces communs seront aménagés sur les toits du bâtiment principal et l’intégralité des toitures sera végétalisée et équipée de pergolas intégrant des panneaux solaires. Ces mêmes panneaux solaires se retrouveront également sur la façade du bloc principal.

Selon MVRDV, les six premiers étages de l’immeuble seront construits en béton afin d’assurer la stabilité et la solidité. Toutefois, des matériaux de construction naturels et recyclés seront utilisés, respectivement à hauteur de 61 et 13 %. Les concepteurs ont également prévu un excédent d’énergie verte produite estimé à 3,03 kWh/m²/an qu’il sera possible d’injecter dans le réseau local. Enfin, outre le bois, la végétation et le revêtement des façades permettront une régulation de la température intérieure durant l’été, ce qui devrait limiter l’utilisation de la climatisation et donc permettre d’économiser de l’énergie.