in ,

Ce patient dégageait une forte odeur à chaque fois qu’il se mouchait le nez !

Crédits : William Brawley / Flickr

Aux États-Unis, un adolescent dégageait une très mauvaise odeur à chaque fois qu’il tentait de se moucher le nez. Selon les médecins l’ayant pris en charge, une de ses cavités nasales était bouchée par une balle de calibre 9 mm. Or, celle-ci avait progressivement subi une calcification avec le temps.

Une odeur âcre et nauséabonde

Dans la catégorie “patients bizarres”, citons notamment cet homme indien ayant subi en 2018 une opération visant à retirer une tumeur de 2 kg dans son cerveau. Évoquons également cette vieille dame chilienne de 92 ans ayant découvert en 2015 la présence dans son ventre d’un fœtus momifié depuis plus d’un demi-siècle. Dans une publication du 18 février 2021 dans la revue JAMA Otolaryngol Head Neck Surgery, des médecins de San Antonio (États-Unis) ont décrit le cas d’une simple congestion nasale cachant quelque chose de bien plus insolite.

Le patient, un jeune garçon de quinze ans, se plaignait d’avoir le nez bouché des deux côtés, mais évoquait aussi d’autres symptômes. Il se plaignait d’une perte d’odorat, de difficultés à respirer ainsi que de troubles de la vision. Les médecins pensent à une allergie saisonnière et lui prescrivent des antihistaminiques et un spray nasal aux stéroïdes.

Un an plus tard, l’adolescent fait son retour dans le même hôpital, car la situation est devenue intenable. Non seulement les symptômes ont persévéré, mais d’autres problèmes ont fait leur apparition. Le patient éprouvait de la gêne à chaque fois qu’il se mouchait en raison de l’émanation systématique d’une odeur âcre et nauséabonde.

Une balle présente dans son nez depuis des années

Les médecins ont alors décidé de pratiquer une endoscopie nasale. Celle-ci ne révèle rien de spécial, ce qui surprend. L’enquête continue et finalement, les praticiens découvrent une balle d’un diamètre de 9 mm dans la cavité nasale inférieure gauche de l’adolescent. Il s’avère qu’au fur et à mesure, la balle a conduit à une calcification à l’origine de l’obstruction du nez. Selon les médecins, l’objet a bloqué le drainage naturel du nez à cause de l’accumulation de débris et de bactéries dans le mucus. La mauvaise odeur provenait donc de cette accumulation.

balle calcifiée 9mm
Crédits : Centre des sciences de l’Université du Texas à San Antonio

Ainsi, les médecins ont procédé à l’ablation de la balle calcifiée et les tissus présents autour ont été aspirés au moyen d’une endoscopie nasale. Le patient a ensuite reçu un décongestionnant à l’origine de simples saignements de nez. Au final, il s’en tire plutôt bien, car la balle était présente depuis des années. L’adolescent avait en effet affirmé se souvenir avoir reçu une balle de pistolet à bille dans le nez à l’âge de huit ou neuf ans.