in

Patagonie : un glacier annonce les dangers du réchauffement climatique pour les océans

Crédits : PxHere

Depuis presque un an, des chercheurs se trouvent en Patagonie afin de mesurer les impacts du réchauffement climatique sur les eaux. S’il s’agit d’une étude très localisée, celle-ci pourrait annoncer ce qui est susceptible de se passer au niveau des océans à l’échelle globale.

Une étude volontairement localisée…

Actuellement et depuis avril 2018, une équipe de chercheurs de l’Université Australe (Argentine) est présente dans l’extrême sud de la Patagonie, du côté chilien. Il s’agit d’une zone très inhospitalière proche du détroit de Magellan, où les vents soufflent à plus de 100 km/h. Comme l’explique CTV News, les scientifiques effectuent des relevés afin d’évaluer les effets du réchauffement climatique sur les eaux.

L’équipe se trouve à Seno Ballena (le fjord des baleines) avec un système de capteurs capable de réaliser des relevés dans l’eau de manière régulière. Il faut savoir que l’endroit n’a pas été choisi par hasard. En effet, du fait de la fonte du glacier de Seno Ballena, une importante quantité de CO2 se retrouve dans l’eau et cela cause des variations chimiques et biologiques.

Or, ces variations mettent en danger l’écosystème marin local. Les chercheurs ont noté plusieurs anomalies : baisse de la présence de baleines à bosse, augmentation de la présence d’autres espèces comme les dauphins à dos lisse ou encore des changements dans la composition du plancton. Ces éléments pourraient perturber gravement la stabilité de la chaîne alimentaire.

… annonçant une future situation globale

Les chercheurs indiquent que la concentration de CO2 dans les eaux de Patagonie laisse entrevoir ce que pourrait causer la pollution ainsi que l’épuisement des ressources en termes de dégradation des écosystèmes marins. Ils craignent également l’apparition d’une nouvelle marée rouge, phénomène causant la mort de nombreuses espèces et favorisant la prolifération des micro-algues consommant l’oxygène.

Crédits : capture YouTube/ ODN

Alors que les chercheurs ne cachent pas que les conséquences sociales pourraient également être lourdes dans la région, il a été mis en évidence le fait que la situation du glacier de Seno Ballena devrait être prise en compte à l’échelle mondiale. En effet, les eaux sont menacées aux quatre coins du globe et les autorités devraient considérer ce qu’il se passe en Patagonie pour agir durant les prochaines décennies.

Sources : L’ObsBreizh-Info

Articles liés :

Réchauffement climatique : la quantité de chaleur absorbée par les océans depuis 1991 serait fortement sous-estimée

Réchauffement climatique : des lacs de CO2 emprisonnés au fin fond des océans pourraient sauver la planète !

Cette bombe à retardement du Pacifique qui inquiète les scientifiques