in

Pas moins d’un millier d’imprimantes 3D établissent un record du monde !

Pas moins de 1 096 imprimantes 3D ont été rassemblées pour ce nouveau record du monde ! Crédits : capture YouTube / Prusa 3D by Josef Prusa

Une société tchèque spécialisée dans la fabrication d’imprimantes 3D a établi un record du monde plutôt impressionnant. Le but ? Rassembler au même endroit le plus de machines imprimant en 3D de manière simultanée !

Un record pulvérisé

En 2014, la société californienne Airwolf3D mobilisait 159 imprimantes 3D opérant au même moment. Ensemble, les machines avaient imprimé pas moins de 200 dispositifs prothétiques pour la robotique. Ce travail d’équipe représentait jusqu’à il y a peu le record officiel au Guinness World Record du nombre d’imprimantes 3D travaillant ensemble. Désormais, la page officielle de ce record désigne un certain Josef Prusa pour un tout nouveau record établi le 16 août 2019 à Prague (République Tchèque).

Comme l’explique OxGadgets, 1 096 imprimantes 3D Original Prusa i3 ont été mobilisées par le fabricant Prusa Research pour établir un nouveau record. À l’origine, l’entreprise désirait fêter le cap des 130 000 imprimantes vendues dans le monde. Il s’agissait de prouver à nouveau leur fiabilité, et avec un rendement de 99,64 % il n’y a là rien à redire ! En revanche, 1 100 machines étaient prévues à l’origine, mais quatre d’entre elles semblent avoir eu quelques problèmes.

Mais qu’est-ce que ces machines ont imprimé ? En réalité, rien d’étonnant pour un fabricant d’imprimantes 3D puisqu’il s’agissait des pièces habituellement fabriquées dans le cadre de la production quotidienne.

Crédits : capture YouTube / Prusa 3D by Josef Prusa

Une “ferme d’impression”

Si le record en lui-même ne sert pas à grand-chose, le but de Prusa Research est de populariser l’impression 3D auprès du grand public. Cette société fait déjà partie des plus importants producteurs au monde d’imprimantes 3D grand public avec 10 % de part de marché. Habituellement, Prusa Research exploite une “ferme d’impression” de 550 imprimantes 3D fonctionnant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ici, les machines produisent les pièces pour les nouvelles imprimantes 3D qui seront assemblées à Prague puis expédiées dans plus de 160 pays. Toutefois, 80 % des imprimantes sont vendues sous forme de kits que les clients assemblent eux-mêmes après réception. Par ailleurs, les imprimantes 3D de Prusa Research sont open source. Ainsi, n’importe qui peut télécharger et modifier ces ressources afin de proposer de nouvelles fonctionnalités.

Voici la vidéo du nouveau record au Guinness World Record du nombre d’imprimantes 3D travaillant ensemble :

Articles liés :

Un nouveau matériau plus souple et durable destiné à l’impression 3D !

L’ESA veut conquérir la Lune grâce à l’impression 3D de régolithe !

L’impression 3D a permis la création du satellite le plus léger du monde !